I hate you more than you hate me - Heather

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Ayden W. Maddox
Administrateur
Métier : Inspecteur de police
Informations :

◘ Est marié avec Reese, sa coéquipière, depuis le 10 mai
◘ Proche de son frère Seth et de leur mère. A contrario, il refuse de parler à son père mais fait quand même l'effort d'échanger parfois avec Dylan, son demi-frère.
◘ Est très renfermé niveau sphère professionnelle
◘ Aime cuisiner, aime les sensations fortes
◘ Déteste les bruits répétitifs
◘ Prend des médocs pour calmer ses maux de tête et en abuse parfois
Véhicule : Ford Taurus 2014
Inventaire : Beretta 96 + matraque téléscopique
Dim 28 Jan - 20:33

Il avait quelques jours de cela, Reese avait reçu un appel de son mentor, Peter. Ce dernier annonçait à la jeune femme que sa meilleure amie et collègue était à l'hôpital et qu'elle devait rappliquer sur le champ. Bien évidemment, le français n'avait rien dit, parfaitement au courant que c'était en parti à cause de lui que les deux jeunes femmes ne s'adressaient plus la parole à ce moment là. Il avait donc laissé son amante filé et n'avait pas essayer de s'enquérir de la santé de son ennemie. Oui, c'est ce que représentait Heather Moore pour lui, une ennemie. Non pas sur le plan sentimental puisqu'il restait persuadé de ne rien ressentir pour Reese - et parfaitement au courant qu'a choisir, la blonde passerait toujours avant tout le monde- mais surtout sur le plan moral. L'inspectrice avait cette fâcheuse manie de toujours s'en prendre à lui à chaque fois qu'ils se croisaient et s'amusait bien trop souvent à remuer le couteau dans la plaie en insinuant souvent que Maddox finirait sur le billard à cause de lui. Évidemment, ce n'était qu'un grotesque clin d’œil à la mort de Luis. Forcément qu'elle avait consulté le dossier du français et forcément que cette note y était, celle qui disait que son meilleur ami avait laissé la vie suite à une erreur stratégique de la part du jeune agent qu'il était à l'époque. Il avait payé son impétuosité très cher et aujourd'hui, la meilleure amie de sa partenaire n'avait de cesse que de le lui rappeler et bien souvent avec le sourire. Il ne détestait pas réellement cette femme mais il détestait son attitude, cette mascarade agressive qu'il connaissait bien puisque Reese en avait souvent joué. Alors, tous les jours, Ayden avait serré les dents et subit sans rien dire. Ses expériences avec Heather et Peter lui confirmait qu'il ne pouvait se mêler aux autres. Combien pouvaient se montrer aussi méprisables qu'eux ? Trop sans doute pour qu'il ait envie de tous les affronter.

Et pourtant, il était là, dans l'encadrement de la chambre de l'agent blessé. Il était là, à observer les différentes machines, là à observer ce corps affaiblit. Il aurait été simple de l'abattre, simple de lui offrir une douleur physique et même si l'idée lui chatouillait l'esprit, son humanité le lui interdisait. Son âme refusait le plaisir de la torture et les vices qui s'en approchaient. Faire souffrir et tuer quelqu'un à petit feu ne lui conviendrait sans doute jamais. "Vous ne pourrez pas rester longtemps, elle a besoin de repos." informa l'infirmière à ses côtés. Le français répondit par une onomatopée et pénétra l'antre de la démone. Pour l'instant, elle était inerte. Il aurait été simple de passer les menottes à la jeune femme et de la confronter à son erreur mais voilà, les choses ne pouvaient se passer aussi facilement. "Il a porté plainte." fit-il d'un ton neutre. "Ton sang est sur son 'joli plancher' et il a demandé expressément que Reese et moi on s'occupe de son problème, pour nous narguer." qu'il rajoutait en laissant son regard azuré détailler le visage de Heather de façon désapprobatrice. Bien sûr, son regard à elle exprimait clairement son envie de le tuer, comme s'il était responsable de tous les maux du monde. En soi, ce n'était pas si faux puisqu'il n'était au courant de rien. "Reese arrivera dans un moment pour qu'on t'interroge." continuait le brun en venant simplement s'installer dans le fauteuil visiteur non loin du lit d'hôpital.

Les secondes s'écoulèrent avant qu'il ne soupire et se masse les tempes. "Qu'est-ce que t'as foutu, Moore ?" demandait enfin Ayden en se levant les yeux au ciel. "Techniquement, t'es pas teubée au point de te faire avoir aussi facilement, comme le prouve tes différentes enquêtes." lâchait-il enfin en fixant la blonde d'un regard sombre. Filou comme elle l'était, autant que Reese et Peter, comment avait-elle pu imaginer qu'un mec comme lui ne réagirait pas hostilement ? A moins de trouver la meilleure des failles dans le système judiciaire pour le faire plonger lui, la blonde aurait quelques problèmes et sans doute une suspension à la fin de l'affaire. Il couvrait déjà sa propre partenaire et sans doute que cette dernière et son mentor feraient tout pour couvrir l'erreur de l'alitée. Ils étaient idiots aussi, à risquer leur carrière mais qu'y pouvait-il, lui ? Il ne faisait pas parti de la famille, c'était juste le mec chiant sur lequel ils se défoulaient quand l'envie se faisait ressentir. D'un poche de son manteau, Ayden sortit un microphone qu'il mit en évidence pour préparer le jeu du question réponse. Bien évidemment, l'objet était déchargé puisqu'il avait fait en sorte de vider la batterie avant d'atterrir dans cette pièce puant le désinfectant. Ainsi, il évitait la mort des mains de Reese et laissait un sursis au trio pour sortir la blonde de ce sale pas. Pour elle, il ne se mouillerait pas plus que ça. Croisant les jambes, il continuait de fixer son ennemie et lui offrit même un sourire narquois en coin, échappant un "J'espère au moins que ça te servira de leçon." sur un ton plus que mauvais. Le retour de karma avait été violent quand même. Il ne voulait pas être à sa place. Il n'aimait même pas être présent dans cette institution à cause de sa phobie de ce genre de lieu mais le plaisir de voir cette emmerdeuse clouée au lit le rendait plutôt confiant sur ce que l'univers pouvait accomplir. Certes, si ses blessures avaient eu raison d'elle, les choses auraient été différentes mais puisque les médecins certifiaient qu'elle s'en sortirait, pourquoi ne pas profiter de cette seule seconde de faiblesse ?

Bien sûr qu'il jouait avec le feu, bien sûr qu'il le savait et bien sûr qu'une voix dans son esprit lui disait clairement d'arrêter mais l'espace d'un instant, ça avait été plus fort que lui, comme un besoin pressant de prendre une mini revanche sur tout ce qu'elle lui faisait subir depuis le début. C'était urgent qu'il crache autant de venin qu'elle, qu'il cogne là où ça ouvrait les blessures. Il ne se connaissait pas ce côté perfide et mourrait d'envie de se laisser aller à en goûter chaque morceau bien que la raison l'en empêche, tout de même face à une lionne. Chacun le savait, qu'un animal blessé pouvait se montrer plus que dangereux.


That old saying, how you always hurt the one you love, well, it works both ways. ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
I hate you more than you hate me - Heather
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Love me now or hate me forever!
» Sometimes I hate you so much [pv Lysandre]
» [Terminé] You hate me, I know ... [Nathan]
» i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva
» Love me, hate Me [PV Aarhyel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Z-Apocalypse :: Allston :: St Elizabeth's medical center-
Sauter vers: