|| Patience, mère de sûreté || FT. Jill McBride

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Métier : Soldat
Informations : | Maintien de l'ordre | A perdu sa sœur à cause de la maladie | Hautaine | Accro à la cigarette | A un grand panneau de chasse | Séductrice | Bornée | Patiente |
" Le cauchemar continue mais il va falloir se réveiller. "

Véhicule : Harley Davidson Luxury 1989
Ven 18 Mai - 0:04

ft. Jill MCBRIDE

Patience, mère de sûreté


Elle détestait attendre et pourtant à ce moment précis il le fallait. Les fesses posées contre le sol dur du trottoir grisâtre, en face d'une immense immeuble dont la façade devait dater au vu des nombreuses briques salies. Un logement sûrement, étouffé parmi tous ces autres appartements, pas un bruit ne courait la rue. Comme si le monde était mort. Ça ne saurait trop tarder de toute façon.




Le soleil dévoilait ses derniers faisceaux de chaleur et venait s'étaler sur le visage de Deborah. L'Anglaise ferma les yeux, se délectant des derniers rayons chauds de la journée elle soupira.
Derrière elle une grande porte rouillée se dressait, la poignée, couverte d'au moins mille bactéries, était cadenassé.

Elle l'aurait bien ouverte cette foutue porte mais elle devait attendre l'arrivée de sa coéquipière de mission. Comment s'appelait-elle déjà ? July ? Julian ?


Elle haussa les épaules avec indifférence comme pour répondre à ses propres questions muettes.




La vérité était que Debby ne travaillait pas souvent en équipe, elle préférait opérer seule, lorsqu'elle se trouve en compagnie d'autres personnes l'Anglaise se sent obligée de les surveiller, de faire attention.

Alors que dans ses missions en solo elle peut se livrer à elle-même, ne pensait qu'à ses gestes et sa respiration.
Elle n'avait pas beaucoup vu sa coéquipière, de loin en tout cas elle lui parut froide, un peu plus âgée qu'elle et sûrement beaucoup plus sérieuse.



Ce soir sa mission était simple : débarrasser le sous-sol de cette immeuble des rôdeurs.

Étrange fait car la Grippe Rouge ne devait pas trop traîner ici. Les villages de Massachusetts ne payaient pas de mine mais regorgeaient d'habitants. La venue de ces morts-vivants avaient fait fuir presque toute la population, quoi qu’encore quelque personnes erraient toujours dans ces ruelles étroites.



Deborah, de sa main droite, fouilla un instant la poche de sa veste, elle cherchait un paquet à la forme rectangulaire...ses phalanges touchèrent la boite de ses cigarettes. Avec une grâce naturelle, elle le sortit et l'ouvrit, tirant un bâton de nicotine. L'Anglaise attrapa son briquet et alluma sa clope. La portant à ses lèvres elle tira un grand coup et laissa échapper un mince nuage de fumée évanescente qui s'évapora tout de suite dans l'air.





Deborah s'impatientait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Métier : Deputy US Marshal
Informations :
Jill est de type caucasien, 1m70 à la silhouette athlétique, cheveux blonds et yeux bleus.
Son caractère est plutôt solitaire même si elle tente de faire bonne figure la plupart du temps.
Elle est Deputy Marshal au bureau de Boston.
Elle a été obligée de tuer son mari qui avait succombé à l'infection
Véhicule : Jeep Wrangler 1989
Inventaire : matraque téléscopique, Glock 22, Glock 27, Remington 870 et fusil d’assaut AR-15
Ven 18 Mai - 11:42


Patience, mère de sûreté

C’est la fin de son service, Jill rentre tranquillement chez elle au volant de sa Jeep quand son téléphone sonne. Elle s’arrête le long du trottoir et décroche pour entamer la conversation avec son chef au sein du bureau des Marshals de Boston. Elle ne va pas pouvoir rentrer tout de suite à son domicile car des infectés ont été signalés dans un sous-sol à l’extérieur des grilles dans un coin qui était encore à peu près épargné. Ayant son équipement à l’arrière de sa Jeep, elle raccroche et fait demi-tour pour se rendre sur place. Au checkpoint, elle passe sans problème en montrant son badge et quitte la ville pour remplir sa mission. Elle doit retrouver une certaine Deborah King sur place et faire équipe avec elle sur cette opération. Jill n’aime pas dépendre de quelqu’un qu’elle ne connait pas pour couvrir ses arrières mais depuis l’infection, elle a appris à faire avec.

Sur le trajet, Jill ne cesse de se dire que le nom de Deborah King ne lui est pas étranger mais sans arriver à se souvenir où elle a pu entendre ce patronyme. Une fois la grille derrière elle, il ne lui faut pas plus de quelques dizaines de minutes pour rejoindre l’adresse indiquée et trouver une femme qui attend devant. En voyant le visage de la femme, elle se souvient soudain de l’avoir croisée plusieurs fois au commissariat central. Jill gare sa Jeep de l’autre côté de la rue et en descend avant d’ouvrir le coffre pour s’équiper tout en saluant son équipière du soir sur un ton faussement joyeux.

- Salut. Je suis le Marshal Jill McBride. Tu es Deborah King si je ne me trompe pas ? Prête à faire du nettoyage ?

Elle enfile son gilet en kevlar et hésite un instant entre son AR-15 et son Remington pour finalement se décider pour le fusil à pompe. A courte distance, le calibre 12 est bien plus efficace pour stopper un infecté même si la dispersion impose de s’assurer que rien d’autre que la cible ne se trouve dans la ligne de tir.

Codage par Libella sur Graphiorum


Deputy US Marshal Jillian "Jill" McBride
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Métier : Soldat
Informations : | Maintien de l'ordre | A perdu sa sœur à cause de la maladie | Hautaine | Accro à la cigarette | A un grand panneau de chasse | Séductrice | Bornée | Patiente |
" Le cauchemar continue mais il va falloir se réveiller. "

Véhicule : Harley Davidson Luxury 1989
Ven 18 Mai - 19:09

ft. Jill MCBRIDE

Patience, mère de sûreté


Alors qu'elle commençait à sombrer dans une légère somnolence, Deborah perçut, à travers le murmure de l'air, le ronronnement d'une voiture. Certes loin d'ici mais parmi le silence le bruit d'un moteur résonnait à travers toute la ruelle.
Et tandis que le son se rapprochait rapidement de sa position, sa main, dans un geste presque devenu naturel, s'était tendue vers la poignée de son sabre. Elle ne l'empoignait, c'était juste une question de bon sens avec les gangs qui trainaient en ce moment mieux vaut valoir être prudent.

La voiture, une simple Jeep dont Deborah ne connaissait le modèle, s'arrêta en face d'elle. Cette fois-ci elle se leva, une expression nonchalante inscrit sur le visage. Sa tête se pencha sur le côté et elle dû plisser les yeux pour pouvoir distinguer la personne qui descendait.

Une jeune femme, sa coéquipière sûrement, elle desserra l'emprise de sa main sur le sabre, appuyant maintenant sa paume sur le pommeau.

La silhouette de celle qui se trouvait en face se découpait dans l'or crépusculaire, rendant presque son arrivé béni d'un dieu quelconque.

La silhouette se dirigea vers Deborah, et son visage lui parut maintenant beaucoup plus net. La brunette reconnut maintenant cette policière intégrée dans les rangs des US Marshall.


- Salut. Je suis le Marshal Jill McBride. Tu es Deborah King si je ne me trompe pas ? Prête à faire du nettoyage ?


Jill ! Et non pas Jenny, July ou encore Massachusetts, c'était donc cela son prénom. Rassurée de pouvoir mettre un nom sur visage familier, Deborah tira une dernière fois sur sa cigarette, rejeta la fumée et la fit tomber par terre, l'écrasant de son pied :



-Toujours prête pour foutre la raclée à ces tas-de-chairs mortes !

L'enthousiasme, certes faussé, Debby le remarqua tout de suite, avait un effet d'adrénaline sur la brunette. Mais elle se retenait de le dévoiler complétement, sa coéquipière penserait sûrement qu'elle était quelqu'un d'irréfléchi.

Jill s'était équipée d'un fusil à pompe, Deborah ne s'y connaissait pas trop en arme et ne sut déterminer de quel calibre était l'engin. Après tout si sa coéquipière l'avait choisi c'était que cela devait faire des dégâts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Métier : Deputy US Marshal
Informations :
Jill est de type caucasien, 1m70 à la silhouette athlétique, cheveux blonds et yeux bleus.
Son caractère est plutôt solitaire même si elle tente de faire bonne figure la plupart du temps.
Elle est Deputy Marshal au bureau de Boston.
Elle a été obligée de tuer son mari qui avait succombé à l'infection
Véhicule : Jeep Wrangler 1989
Inventaire : matraque téléscopique, Glock 22, Glock 27, Remington 870 et fusil d’assaut AR-15
Ven 18 Mai - 23:53


Patience, mère de sûreté

Jill hoche la tête à la réflexion de Debby. Il y a une mission à remplir et elles sont là pour ça.

- Alors allons-y !

Le Marshal se rapproche de la porte et trouve elle aussi le cadenas qui tient la lourde porte fermée.

- Il va falloir s’occuper de ça d’abord !

Elle retourne à sa Jeep et ouvre le coffre pour récupérer un pied de biche dont elle se sert pour faire sauter le cadenas. D’un pas sûr, elle revient à sa Jeep pour ranger son outil avant de verrouiller son véhicule puis revient vers le bâtiment en mettant des bouchons dans ses oreilles pour protéger ses tympans dans le sous-sol. Elle tend une paire de bouchons d’oreille à son équipière du soir en lui expliquant.

- C’est pour éviter que tu deviennes sourde quand j’ouvrirais le feu là-dessous.

Jill se tourne ensuite vers la porte et renifle un coup pour se motiver avant d’allumer la lampe tactique de son fusil.

- Je passe en tête avec la lampe. Couvre mes arrières. On ne s’éloigne pas l’une de l’autre.

Jill entre en premier dans le couloir qui mène à l’escalier pour le sous-sol. Sa lampe éclaire d’une lumière crue des vieux murs couverts de graffitis et de moisissures. Même sans les infectés au sous-sol, rien que l’environnement est dangereux pour leur santé à toutes les deux. Jill avance doucement, couvrant tous les angles mètre par mètre.

Alors qu’elle arrive en haut de l’escalier, un zombie d’environ 1m80 traine juste en bas mais le plafond du sous-sol empêche Jill de lui voir la tête. En descendant, elle arrose le Zombie pour le faire reculer du pied de l’escalier et au troisième tir arrive enfin à avoir l’angle de tir nécessaire pour lui régler son compte définitivement. Les détonations sont assourdissantes dans ce sous-sol mais elle presse une quatrième fois la détente et lui fait sauter le crâne avec un tir parfaitement ajusté. Des bouts de crânes pourris volent un peu partout alors que Jill capte un mouvement dans sa vision périphérique à droite.

Elle pivote en faisant claquer la pompe de son fusil et tire un peu trop tôt. Elle ne réussit qu’à démolir l’épaule de ce qui était une pauvre gamine avant. Son deuxième tir est plus précis et explose l’ancienne jolie tête blonde avec ses couettes crasseuses. Jill pose un genou à terre et annonce ce qu’elle est en train de faire.

- Je recharge.

Il lui restait encore une cartouche dans le magasin en plus de celle qu’elle vient de chambrer mais elle préfère continuer avec un fusil pleinement approvisionné. Elle aime anticiper les difficultés et n’aime pas risquer de manquer de munitions quand sa vie est en jeu. Elle engage rapidement les cartouches fixées sur son fusil dans le magasin puis se redresse.

- Je suis prête.

Jill entend du bruit juste derrière elle mais pas d’appel à l’aide de Debby. Lui faisant confiance pour assurer sa part du marché, elle continue à balayer le sous-sol avec le faisceau de sa lampe tactique fixée au canon de son Remington.


Codage par Libella sur Graphiorum
[/quote]


Deputy US Marshal Jillian "Jill" McBride
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
|| Patience, mère de sûreté || FT. Jill McBride
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chasse entre mère et fille
» LA TARTE AUX EPINARDS (comme celle de ma mère)
» Remèdes de grans mère (santé)
» Rien pour écrire à sa mère...
» Dévouée comme une fille envers sa mère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Z-Apocalypse :: Routes & Villages-
Sauter vers: