Come with me now

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Métier : Étudiante en médecine vétérinaire
Informations : -Elle adore la mode
-Elle est végétarienne
-Malchanceuse en amour

Véhicule : Prius 2016
Ven 11 Mai - 3:56

Rho, je pouvais bien parler de fouilles au corps et que ça n’arrive jamais aussi. C’était juste marrant de l’évoquer de la sorte. Sauf que je comptais vraiment lui donner mon prénom et pas impliquer la fouille au corps, juste que bah hm, on se fit emmerder par un mec vraiment très lourd et bien chiant. Sauf que, je ne pensais pas que ça se déroulerait de cette façon.

J’en restais encore un peu… troublé, voir choquée, il venait de le rétamer solidement et personne ne disait rien, tout le monde le laissait faire. Bon d’accord, le mec le méritait, mais quand même… Je lui avais dit mon nom, mais je restais comme bloqué sur un fait bien trop réel, il pouvait taper qui il voulait sans que ça ne fasse broncher les autres. Certain en riait même. Il était enchanté, c’était quasi normal pour lui. Il m’expliquait calmement que le mec était nouveau, sinon il aurait su qu’il ne devait pas faire chier Shawn. Hm, bon à savoir ? Ou terrifiant ? Donc, tant que j’étais avec lui, j’étais… sauve ? Si je l’emmerdais… je n’aurais pas d’aide. Donc, bon à savoir. En même temps, c’était un flic, surement un peu véreux, mais sans trop, donc… je verrai bien, pour le moment, j’avais une tarte aux cerises à manger.

-Hm, déçue, non. Me protéger ? Je pense qu’ici c’est quand même plus dangereux que de discuter avec Henri, mais au moins la tarte est bonne.

Et tout en disant cela, j’en reprends une bouchée, prenant le temps de suçoter ma cuillère tout en le regardant. Il avait mangé plus rapidement que moi, ais j’étais encore à me demander ce que je comptais faire maintenant. Pour la peine, je pris ma bière devant moi pour la mettre devant lui :

-T’es plus rapide que moi, faut m’aider un peu.

Mais je ne comptais pas du tout lui laisser ma tarte, ça non. Alors, lui faire boire ma bière était une excellente idée. Je n’avais qu’à manger un peu plus rapidement, mais ça impliquerait aussi de finir la soirée et je n’avais pas envie de savoir s’il comptait me ramener chez moi ou pas. Je n’étais même pas certaine d’avoir mon mot à dire à ce sujet…

-C’est vrai que c’est la merde chez les flics en ce moment ?

Oh, il savait surement de quoi je parlais, avec tout ce qu’on en disait à la télévision et dans la rue. Avec les histoires de couvre-feu, de mise en quarantaine et tout le reste… je voulais savoir moi, juste pour la peine. En plus, ça nous faisait un sujet de conversation pendant que je mangeais ma tarte !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Métier : Policier
Informations : Tarte... Blablabla... Chevrolet Impala... Blablabla... Rock'n'roll... Blablabla
Véhicule : Chevrolet Impala 1967 noire
Sam 19 Mai - 17:18

Elle trouve que je l’ai plus mise en danger que protégée ? On en parle du couvre-feu, du virus et de tout ce que ça implique ? Clairement, elle est inconsciente. Même si je l’ai fait motiver par une vue qui me plaisait bien, ça n’empêche que je lui ai peut-être évité l’infection. Donc au final, j’ai fait de la protection préventive ! « Parce que tu crois sincèrement que je n’ai pas fais mon travail en t’embarquant ? Tu sais que tout individu qui se trouve dehors après le couvre-feu se doit d’être emmené en cellule afin de vérifier qu’il ne soit pas infecté ? Tu penses sincèrement que… Henri, c’est ça ? Bref… Henri n’aurai pas survécu. Ils l’auraient envoyé en quarantaine, vu son état. Et  il y serait passé. Donc au final, indirectement, je t’ai protégé. Et j’ai protégé Henri à ma manière. Donc heureux que la tarte te plaise ! » Je fini ma bière d’un trait que déjà je la vois me tendre la sienne en me demandant de l’aider.

« Ok, mais après celle-ci, j’arrête… Il faut encore que je tienne le coup et j’ai un service à assurer demain matin donc… Je te ramène chez toi avant qu’il ne soit trop tard. » j’annonce la couleur et regarde ma montre. Officiellement, mon service est fini depuis un bon quart d’heure. Officieusement, on n’a plus vraiment d’horaire de travail stable et on est censé être disponible 24/24h. Je bois une gorgée de sa bière.

Elle en profite pour parler du sujet des flics et de la merde du moment. Je détourne le regard. L’instant sérieux ? Ok. Après ça, il ne faudra pas m’en demander plus. « Je n’ai jamais vu ça. On est sur le qui-vive toute la journée. On fait plus d’heures que n’importe quel autre corps de métier, et on est parfois obligé de travailler seul. On n’arrête pas. Mais on gère comme on peu. Ça va bien finir par passer. Tout ce que je peux conseiller, c’est que pour une fois, les informations ne disent pas de la merde. Faut les écouter quand ils disent que c’est le couvre-feu, Judith. Crois-moi ! C’est vraiment… Atroce. »

Je soupire et tire une cigarette de mon paquet pour l’allumer. Le patron du rade vient m’apporter un cendrier. Je prends soin de souffler ma fumée vers l’extracteur d’air pour ne pas encombrer la jolie jeune femme. « Et toi alors? Tu fais quoi dans la vie? Je ne sais pas pourquoi, mais je te vois bien dans le médical ou la comptabilité… »




ShawnColton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Come with me now
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Z-Apocalypse :: Dorchester-
Sauter vers: