Ce coup-ci c'est la bonne! [Anton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
avatar
Métier : Tatoueuse
Informations : Rei se prononce Ré-i et non "ré" .
Porte de nombreux tatouages sur les bras. Son dos et ses épaules sont également décorés, et prochainement, elle a le projet de s'en faire un nouveau sous la poitrine.
Véhicule : /
Jeu 19 Avr - 23:10

Anton fixait le paquet de mms d'un air enamouré et Rei su qu'elle venait de finir de le conquérir, et lui lança le premier, il l'attrapa avec brio et elle applaudit en souriant. Il attrapa le sachet et plongea la main dedans pour en ressortir deux petits bleus. Elle adorait les laisser fondre sur sa langue pour l'avoir bleue ensuite.

"Chialer non, ça sera pitoyable, cependant les femmes apprécient les hommes qui savent montrer leur sentiment. Tu as le droit de pleurer devant un film triste."

La tatoueuse tend le bras, attrape le sachet de friandise, en prend une poignet et le remet sur les genoux de son invité.

"Pour Virus, c'était totalement prémédité, je l'ai acheté, bébé, dans une animalerie, quand j'étais jeune, y avait un jeune homme qui avait des rats, il faisait pleins de trucs avec eux, ils étaient très intelligents et très attachants, et puis je me sentais seule...
Pour Chocolat c'est une histoire un peu différente, je l'ai trouvé dans un centre commercial abandonné, je cherchais les petits coins et je suis rentrée dans cette animalerie pour voir s'il ne restait pas quelques sachets de friandises qui auraient pu convenir à Virus. J'ai glissé, je suis tombée, et Choco était là, enfermé, oublié dans son vivarium. J'avoue, en premier lieu, je me suis enfuie, j'ai eu la trouille de ma vie, heureusement, j'avais trouvé les waters, avant de trouver lui... Et puis j'y suis retournée, il était presque mort, ça devait faire des mois qu'il était là, les serpents peuvent jeûner pendant plusieurs semaines, mais je pense que je suis arrivée juste à temps pour lui... C'est étrange comme le destin fait bien les choses parfois n'est ce pas?"


Le film se déroule toujours sous leurs yeux et vient le moment ou l'enfant prend un coup de jus, Anton explose de rire et la jeune femme ne peut s'empêcher de sourire elle aussi suivit d'une grimace.

"T'es vraiment un mec quand tu t'y met, t'étais pas obligé de préciser. Bon à ton tour, raconte moi Témy!!"

Elle avala une nouvelle gorgée de bière pour faire couler les mms et la reposa. Elle avait dis foix trop mangés! Etouffant un baillement, elle regarda ses deux compagnons qui c'étaient roulé en boule l'un avec l'autre sur le fauteuil en face, le reptile enroulé autour du rat, sa tête posée sur celle de son compagnon poilu.

"On dit toujours que le couple maître-animal se ressemble beaucoup, je ne sais pas si c'est vrai pour notre ménage à trois mais toi, je trouve qu'aucun chien n'aurait pu être mieux assorti à toi!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Métier : détective privé
Informations : Ancien policier du RAID. Anton est venu aux état-unis pour une femme, mettant un terme à sa carrière. Depuis l’échec de son mariage, il fait mauvaise fortune bon cœur et essaye de se construire une vie en tant que détective privé.
Véhicule : Ford Mondéo
Inventaire : Beretta 90-two
Mar 24 Avr - 21:14

J’écoutais tranquillement Ireine en sirotant ma divine bière, ça faisait du bien par où ça passait. Par jeu, telle une enfant, bien que je le fasse aussi, elle se colora la langue en bleu à l’aide d’un de ces délicieux bonbons. Je ris quand elle me tira une langue de stroumf. Ouais, on peut avoir 38 ans, être un ancien dur de chez les durs, savoir tirer avec la moitié des armes existantes et aimer faire des trucs qui m’amusait dans les années 90 ! Top délire mega groove !

La vie est faite de moments où le hasard se montre soit très arrangeant ou alors totalement traitre. Je dois dire que dans le cas de ma chère camarade, ce n’est pas déplaisant d’avoir une amie ayant de la chance. L’histoire avec Chocolat étant assez édifiante :

- Ça va dépendre de l’espèce du serpent, mais oui ça peut aller de plusieurs semaines à plusieurs mois suivant son activité. J’avais vu que certaines grandes espèces, comme les anacondas ou les pythons pouvaient rester presque un an sans manger.


J’avais lu ça sur Wikipédia je crois, les pythons pouvaient mettre jusqu’à trois mois pour digérer une proie de la taille d’un être humain ! Trois mois, vous vous rendez comptes ?

- Comme tu dis, il a eu et toi aussi quand on y pense, sinon tu aurais risqué l’humiliation de ta vie. Pour ce qui est de « Temy »


Je bute un peu sur le nom qu’elle donne, soit c’est un défaut de prononciation, soit c’est un surnom. Dans les deux cas, heureusement que l’intéressé n’était pas là, car il aurait certainement grogné.
Il déteste qu’on écorche son nom.

- Téméraire était mon salaire à la base, un type me l’a donné à la fin d’une affaire. Il disait qu’un chien comme lui valait un sacré paquet d’argent. 800 dollars d’après mes recherches. Mais je me sentais pas de vendre ce petit chiot tout mignon à l’époque. J’avais besoin d’un peu de compagnie alors je me suis dit qu’il ferait l’affaire.

Je ris un peu quand elle me dit qu’aucun chien n’aurait pu être plus adapté à moi. Ouais je trouve aussi ! un gros chien noir blanc et marron plein de poils et affectueux comme pas deux ! C’est tout moi, mais en mode canin ! J’ai les cheveux noirs, la barbe qui blanchit, les yeux marrons et je suis affectueux.

- Déesse chance était avec moi le jour où j’ai décidé de travailler pour un éleveur canin. Je n’aurais pas eu l’air con s’il avait bossé dans l’élevage de chihuahuas nains. Sachant que ça vaut plus cher qu’un bouvier bernois ! Tu imagines le prix au kilo ?!

Moi je l’imagine, ça fait 200 euros le kilo pour un mâle de cette race de rat canin.

- Dis moi, c’est pas l’tout mais on approche de la fin du film ! va falloir passer au suivant et nous recharger en bière fraiche ! M’accompagner un peu plus sur la descente aussi, je commence à avoir une belle avance sur toi. Tu ne voudrais pas que je te battes, aussi, là-dessus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Métier : Tatoueuse
Informations : Rei se prononce Ré-i et non "ré" .
Porte de nombreux tatouages sur les bras. Son dos et ses épaules sont également décorés, et prochainement, elle a le projet de s'en faire un nouveau sous la poitrine.
Véhicule : /
Mar 8 Mai - 22:18

Ireine hoche la tête, oui les serpents ne sont pas des animaux qui ont besoin de manger trop souvent, cependant, la tatoueuse veille à ce qu'il mange régulièrement mais en très petite quantité. Heureusement, il est assez bonne pâte et se contente de regarder Virus se jeter comme une bête sauvage sur sa gamelle tous les jours. Il n'y a qu'une chose qui le rend dingue: les anchois! Mais comme de toute façon elle n'aime pas ça, il y a peu de risque qu'il soit tenté.

Puis Anton lui raconte l'acquisition de Téméraire, et sans préambule elle éclate de rire, elle rit aux larmes, et les petites perles salées roulent sur ses joues sans qu'elle puisse les arrêter.

"Excuse moi... Je... Je viens d'avoir une vision de toi avec au bout de la laisse à pailette un chihuahua saucissonné dans son petit manteau rose, qui serait assorti à ton polo, et tu pourrais même avoir un petit foulard noué autour du cou. Panoplie totale à la Britney!
C'est trop ridicule, mais c'est vrai qu'il valait mieux un téméraire. Imagine que ton client était un agriculteur? Il t'aurait offert une génisse! Une adorable génisse, ça aurait aussi été super! Ou un jeune taurillon! Ton appartement n'aurait jamais été suffisant."


La jeune femme séche ses larmes d'un revers de la main et retourne dans la cuisine pour aller chercher le ravitaillement.

"Tsss, franchement, s'il y a bien un domaine sur lequel je n'aurais aucune honte à te laisser gagner c'est bien celui là. Et puis, sérieusement? Battre une femme à la bibine, wouaw, sacrée victoire. Changement de sujet, j'te sors un oreiller et une couverture pour quand tu t'endormira papy? C'était quand ta dernière nuit blanche?"

Blague a part, la question était tout de même sérieuse, à un moment ou à un autre, ils auraient sans doute sommeil, et/ou auraient épuisés leur film, et il était hors de question qu'il reparte en pleine nuit de toute façon, avec toutes ces histoires de couvre feu...
Elle déboucha leurs deux bouteilles et lui tendit la sienne en prenant une gorgée de la sienne.

"Tiens, voilà le film suivant, bosse un peu!
Pourquoi ce nom? Téméraire?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Métier : détective privé
Informations : Ancien policier du RAID. Anton est venu aux état-unis pour une femme, mettant un terme à sa carrière. Depuis l’échec de son mariage, il fait mauvaise fortune bon cœur et essaye de se construire une vie en tant que détective privé.
Véhicule : Ford Mondéo
Inventaire : Beretta 90-two
Jeu 10 Mai - 21:34

Je regarde Ireine avec des gros yeux et je prends un air outré comme on en fait que dans les productions japonaises ! D’où on se moque aussi ouvertement de ma virilité suprême ? Je vide cul-sec ma bière et je lui lance tel un cow-boy :

- Même en portant un string panthère, chevauchant une vache et ayant un chihuhua  en guise d’écharpe, je serais l’homme le plus fougueux et viril de la planète. Et puis si j’avais reçu une génisse, au moins j’aurai pu manger de la viande pendant plusieurs mois.

Fine joueuse, Ireine ne tombe pas dans le piège de faire un concours de descente avec moi, elle a un minimum de sens commun, pour une américaine ! Encore une petite pique raciste sans fondement mais on va se l’avouer, c’est rigolo ! Elle revient avec bières et pique contre mon respectable âge. Il va falloir lui donner  une leçon à la petite, sinon elle risque de prendre confiance et elle voudra le droit de vote !

- Attends, tu parles à un ancien flic ma petite Ireine ! Nuit blanche c’est le nom de ton amante quand tu es flic ! J’en ai  fait des planques, des veilles, des inters et crois-moi,  ce n’était pas pour regarder des films en plus ou moins charmante compagnie. Le tout dans un appartement relativement chauffé et globalement agréable.


Pour de vrai, je me souviens d’un accident mortel que j’ai dû gérer, je devais avoir 21 ans à l’époque et j’étais celui en charge de tout ! J’étais le plus gradé de la patrouille… Sept cadavres dont trois enfants. J’étais arrivé sur place à 22 heures et je suis parti le soleil se levait… dois-je préciser que c’était en décembre ? Mais je m’égare !

- Détective privé c’est beaucoup d’attente et peu de sommeil, je te mets au défi de tenir face à moi dans un concours de celui qui dormira le moins. Tu finiras en boule sous une couette bien avant moi, même si j’ai bu.

Alors, j’ai l’air sérieux quand je dis ça, mais en fait, c’est pas mal d’esbroufe, j’ai accumulé beaucoup d’heure de vol en peu de temps et je n’ai plus l’énergie que j’avais avant. Quand on approche de la quarantaine, on le sent et là, j’ai bien envie de me laisser couler sur le canapé devant un bon film :

- Enchainons sur « the lost word » et admirons le Jeff Golblum baillant et fait « euh » la moitié du métrage, j’approuve ta motion !

J’ai toujours eu beaucoup d’affection pour le monde perdu, même s’il n’est pas spécialement bon, il reste un excellent souvenir d’adolescent. Fun, divertissant, des dinos, des dinos et des dinos dans une ville ! Cette scène a fait rêver toute une génération de gamins, ou les a fait cauchemarder, l’un ou l’autre. Moi, j’ai adoré ! Pendant qu’Ireine se bat avec son ordinateur, je m’enfonce encore plus dans le canapé et la regarde d’un air amusé :

- Pourquoi ce nom ? Bah je suis français ma grande et je voulais un nom qui avait la classe, alors tu peux exclure un nom anglo-saxon. Téméraire ça me semblait pas mal, c’est le nom d’un dragon dans une série de livres que j’adore ! Téméraire ça veut dire, courage, mais qui frise un peu l’inconscience et quand tu me vois, tu te dis que ça peut être approprié ! Regarde, je suis bien ami avec toi !

La bonne humeur de cette soirée me chauffe le cœur, les petites taquineries  sont la base d’une relation amicale réussit pour moi !

- Le premier qui s’endort doit payer le petit déjeuner à l’autre demain matin. J’espère que tu vas tenir car le petit dej’ pour un français c’est TRES TRES TRES Important et j’insiste sur le nombre de « « tres ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Métier : Tatoueuse
Informations : Rei se prononce Ré-i et non "ré" .
Porte de nombreux tatouages sur les bras. Son dos et ses épaules sont également décorés, et prochainement, elle a le projet de s'en faire un nouveau sous la poitrine.
Véhicule : /
Mer 23 Mai - 23:11

"Autant le chihuahua et la vache ça passe encore, autant le string, je préfére éviter de t'imaginer dans une telle tenue, j'ai bien mangé, j'aimerai éviter de rejeter tout ça hein, tu m'excuses!!"

Il embraye sur l'état de son appartement et l'espace d'un instant elle se tend, prête à lui sauter à la gorge si la réplique ne lui convient pas, cependant son invité se contente de légères taquineries et elle laisse couler pour cette fois. C'est vrai que c'est son petit cocon, et qu'elle s'y sent bien, en réalité, elle se sent bien partout où elle a un toit, mais ici, elle a tout aménagé, chaque espace a été réfléchis et installé avec soin et minutie, alors l'appartement, qu'elle partage avec son travail, n'est certes pas très grand, mais elle s'y plaît bien, et c'est surement le plus important...

"Aller, lève tes fesses, les couettes "invités" sont stockés la dessous, comme ça on s'y enroulera devant le volet suivant!"

Tandis qu'Anton se lève, elle sorti une couette de demi saison et un oreiller et lui jette avec élégance au visage. Il s'enfonce dans les profondeurs du canapé tandis qu'elle se tourne vers l'ordinateur, le 1er film terminé, elle n'a plus qu'à cliquer sur le suivant, sauf que la machine en a décidé autrement et plusieurs fenêtres intempestives s'ouvrent. Il faudra qu'elle songe à le confier à Josh, il saura le nettoyer et lui redonner un petit coup de jeune...
Pendant qu'elle tente de fermer les intruses, Anton lui explique les raisons de son choix. Il y avait de nombreuses choses qu'elle ne savait pas sur lui, en revanche sa nationalité, elle ne risquait pas de l'oublier puisqu'il lui rappelait dès que l'occasion se présente. Il devait être très fier de ces origines en tout cas...
Le film démarra enfin et elle sauta sur le canapé, juste à temps pour un petit rappel de petit déjeuner.

"Si tu es sage, on fera des pancakes! Je connais ce livre, j'ai lu le premier tome, que j'ai acheté d'occasion sur un marché, il était pas mal, mais je ne me suis jamais procuré la suite. Je ne me rappelle pas bien de tous les détails d'ailleurs mais il me semble bien que j'avais pris du plaisir à le lire."

A vrai dire, il devait trainer avec ses autres livres, dans sa chambre, sur les colonnes de livres qui montaient du sol, appuyées contre la bibliothéque qui dégueulait le papier gribouillé par des centaines d'auteurs.

"Tu ne m'a jamais dis pourquoi tu avais quitté la France, ça à l'air d'être une sacrée institution pour toi, pourquoi en être parti? Pourquoi ne pas y retourner?"

Si la question lui était venue avec un peu de moquerie, la réponse, elle, l'intéressait et éveillait sa curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Métier : détective privé
Informations : Ancien policier du RAID. Anton est venu aux état-unis pour une femme, mettant un terme à sa carrière. Depuis l’échec de son mariage, il fait mauvaise fortune bon cœur et essaye de se construire une vie en tant que détective privé.
Véhicule : Ford Mondéo
Inventaire : Beretta 90-two
Dim 10 Juin - 3:54

On fait le petit rigolo, on boit et on exhibe ses gros muscles et ses soit disant talent pour les nuits blanches. Mais je crois que j’ai un peu surestimé mes capacités, d’un coup, alors que nous en sommes à la moitié du deuxième film et j’ai déjà les yeux qui se ferment tout seul. Quand Ireine me donne le plaid, je m’enroule dedans comme un enfant. En mode pilotage automatique, je pense à sa question et répond ce qui me passe par la tête :

- Bah, la seule différence c’est qu’on mange mieux là-bas et que je n’ai pas le droit de porter de flingue… Je me voyais ne pas rentrer pour devenir un simple vigil dans un supermarché ou retourner à la vie d’un simple…flic.

Ouais, vous imaginez vous ? Passer de RAID à détective privé aux USA, ça passe encore sur l’échelle sociale, mais passer de privé aux USA à simple gardien de la paix dans une banlieue. Je préfère encore galérer ici que retourner affronter les petits cons et les casseurs. Ce genre de mecs qui s’en prennent même aux pompiers et aux médecins ! Vous vous rendez comptes de leur connerie ?

- A la base… j’étais venu pour me marier, avec une des patronnes du SWAT de la ville. Je te laisse deviner que ce n’est pas un franc succès. Elle m’a foutu à la porte quand elle a découvert que…

Ça non, je ne comptais pas révéler à Ireine ce genre de chose. C’est beaucoup trop honteux pour qu’elle sache que j’ai ce genre de problèmes. Plutôt me tirer une balle dans le pied plutôt que de lui dire. En plus, elle pourrait faire quoi ? Je la vois mal faire autre chose qu’une moue gênée et dire du mal de Symea avant de me proposer une ou deux banalités et une bière, avant finalement de changer de sujet :

- Nan, soyons honnête, tu ne préfères pas tout savoir sur ma vie. Considérons juste que ça n’a pas marché car nous étions incompatibles finalement. J’aurais juste aimé qu’elle s’en rende compte avant six ans de mariage quoi ! Je m’étais plus ou moins fait un plan à long terme.

C’est vrai, je pensais que je fréquenterais des policiers et que je vivrais un peu comme dans ces séries américaines. Mais non, il a fallu que je retrouve à ramper dans les bas-fonds d’une ville américaine. Comme une pâle imitation d’un mauvais film noir des années 30. Je vais éviter de dire ça à Ireine car elle fait partit des gens que j’ai rencontré de cette façon et ça pourrait se révéler blessant !

- L’avantage c’est que j’ai dû changer pas mal de chose à ma vie et si ça se trouve, jamais je n’aurais pu regarder un film en si bonne compagnie si j’avais encore été marié. Ma femme était plus du genre « réception mondaine et simulation de combat », ce genre de soirée n’était pas son style.

Ah ça non, elle détestait Jurassic park et le simple concept de se poser pour regarder des films. C’était une perte de temps d’après elle et rien que ça était une insulte à l’essence même de mon humanité.

- Mais assez parlé de moi Ireine, tu es bien secrete toi aussi, j’attends que tu m’explicites ton parcours toi aussi ! Pourquoi avoir choisi l’encre dans la vie ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce coup-ci c'est la bonne! [Anton]
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Le coup marketing de Leslie Voltaire ; un coq comme symbole électoral
» Coup raté, coup réussi, — “coup d’Etat” sans Etat
» VOICI UNE TRES BONNE OPPORTUNITE POUR MARC , MALICE ET JOEL COMME INVESTISSEURS
» Coup d’État en Haïti « revisité
» Bonne Année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Z-Apocalypse :: Dorchester :: Franklin Park-
Sauter vers: