Animation - Trouble

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
avatar
Kenneth Weavers
Modératrice
Métier : Soldat chez les SEALs
Informations :
» est divorcé avec un fils, Shawn » déteste son ex-femme » aime son pays et son métier » s'est mis à fumer depuis le divorce » déprime beaucoup, parle peu, sourit et rit très peu » devient agressif quand il boit » passe beaucoup de temps à travailler » n'hésitera pas à risquer sa peau » prendrait bien un chien » veut à tout prix s'occuper de son fils » a déjà été confronté à des infectés agressifs » actuellement en couple avec Susana Sanchez »
Véhicule : Moto Triumph Thunderbird
Inventaire : Fusil M4, SW1911 .9mm, Fusil à canon scié de contrebande & couteau militaire, Kit de soins spécial rhume (1 boîte de Paracétamol 1g, 1 boîte d'Ibuprofène 400mg, 1 boîte de Vitamine C 1g)
Ven 2 Fév - 11:47

animation - trouble
Les journées étaient longue et se ressemblaient toutes. Il se ne se passait pas grand-chose au barrage du quartier, à part les allées et venues des forces de l’ordre et d’autres personnes autorisés à passer les barrages. Mais il fallait être honnête, il n’y avait pas grand-chose de palpitant à être en poste ici. C’était bien pour ça que Kenneth se trouvait là. Il avait été placé là-bas sciemment, comme sanction pour sa petite bourde lors d’une mission de routine qui aurait dû se passer parfaitement bien. Ce n’était pas dans ses habitudes de merder, comme on dirait vulgairement, il n’avait pas l’habitude d’être sanctionné. Et il détestait ça. Il n’aurait pas dû être sanctionné à son avis, il avait géré la chose au mieux…Mais il devait bien se plier aux ordres de ses supérieurs sans rien…Ses journées étaient tout sauf intéressantes. Heureusement, celle-ci était terminée ! Et Kenny pouvait enfin rentrer chez lui.

Il ne fallut pas longtemps au soldat pour regagner sa maison, il ne circulait presque plus qu’avec sa moto maintenant qu’il n’avait plus besoin de balader quelqu’un à travers la ville. Même si cela lui manquait tout de même un peu de voir la médecin…Heureusement, ce soir il allait pouvoir penser à autre chose, faire autre chose. Oublier le quotidien usant allait lui faire du bien, pour une fois il ne sortait pas souvent, il ne faisait pas grand-chose en dehors du travail et n’avait plus beaucoup de loisirs en dehors de bricoler sa moto et la briquer ou s’occuper de ses armes. De drôles de loisirs en plus. Il prit le temps de se délasser sous la douche avant de se préparer à sortir. Rien d’extravagant de sa part, juste des vêtements ordinaires, loin de l’uniforme et du gilet-par-balles qu’il portait quand il était en poste. Pas besoin non plus de se mettre en costard pour aller au bar de Taron, fallait pas déconner hein, il allait pas se mettre sur son trente-et-un pour lui, non mais.

Direction le bar, toujours en chevauchant sa fidèle Triumph, il ne mis pas longtemps à arriver dans la rue. En entrant, il salua les autres soldats qui étaient là surement pour veiller à ce qu’il n’y ait pas de problème. Il en connaissait la plupart, mine de rien, et ça devait rassurer tout le monde de les voir là. Protéger et servir, même le soir dans le bar d’un ami. Mais Kenny n’était pas là pour ça heureusement, juste pour oublier ce qui se passait en ce moment dans le pays et en ville. Pas question de sombrer dans la dépression, dans la morosité et de se laisser faire, Boston ne serait pas comme Miami. Le SEAL se dirigea immédiatement vers le bar, il lui fallait un bon verre ! Mais il l’observa d’abord faire des allusions à une jeune femme penchée sur le bar. Ah celui-là, toujours en train de dire des conneries, se dit Kenneth un sourire aux lèvres. « Hé quand t’auras fini de draguer comme un sagouin, tu m’serviras une pinte ! » brailla-t-il en riant à moitié. Kenny avait définitivement besoin de la bonne humeur et du temps mort que représentait cette soirée…
☾ anesidora


crazy about you
The human heart has hidden treasures, In secret kept, in silence sealed; The thoughts, the hopes, the dreams, the pleasures, Whose charms were broken if revealed.
© by tik tok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Shea A. McLaughlin
Administratrice
Métier : Peintre
Informations :

A une grande soeur » Timide, sensible et introvertie » Connue sur Tumblr pour ses oeuvres, sous le nom de Drenshara » Féministe convaincue » A pris des cours de self-défense après une agression, elle ne sort pas sans son chien, Hulk. » Déteste les hommes et ne se laisse pas facilement approcher » A un appétit de moineau » Tient une radio pirate et un blog-journal » Enquête activement sur l'infection, au risque de se mettre en danger » A depuis peu une arme à feu dont elle ne sait pas se servir » Annexes
Véhicule : Scooter Vespa
Inventaire : Kahr K9, Boîte d'Ibuprofène 200mg (30 comprimés), Kit de premiers soins (4 compresses stériles, produit désinfectant, 8 pansements, 2 bandages), Boîte de Tramadol 200mg (30 comprimés)
Ven 2 Fév - 18:40

« Ben, voici Christa ma sœur. » Fit la jeune fille en présentant son aînée, alors qu’ils parvenaient tout deux au niveau à son niveau. Elle confia sa consommation à sa sœur, venant se défaire une main plus facilement.

Nerveusement, elle scruta la salle et récupéra ce qu’il fallait. Puis, elle se tourna vers son acolyte du soir : elle ne s’attendait pas vraiment à discuter avec qui que ce soit à dire vrai. Et Christa lui lança un regard équivoque à ce sujet, l’air surprise de la voir sociabiliser pour une fois. Ça n’arrivait jamais d’ordinaire…

« Et le jeu des fléchettes, c’est très simple. » Commença-t-elle : « Le but c’est d’atteindre le centre. Tu as trois lancés à chaque fois, et la zone que tu touches te donne ton nombre de point. » Elle désigna la cible, les fléchettes qu’elle avait, et tout ce qu’il fallait pour jouer… Autant dire que ses explications n’étaient pas forcément géniales, mais si Ben n’était pas idiot, il y arriverait bien. « Et… »

Et…

Elle fut interrompue par l’arrivée d’une autre personne dans leur petit trio. Shea fronça les sourcils, surprise par l’inconnu. Cara, se présenta-t-elle. Prise au dépourvu, elle ne parvint même pas à articuler quoi que ce soit. Ce fut tout d’abord un bafouillement qui lui répondit, suivit d’un « Euh… Ok… » Un peu coincé.

« On a qu’a faire ça par équipe du coup… » Suggéra-t-elle, sans voir l’offensive charmeuse de Cara.

Elle fut probablement bien la seule à ne pas le remarquer.

« Qui veut être avec qui ? » Demanda-t-elle, en regardant les trois autres face à elle avec une petite moue discrète.



And then I felt chills in my bones, the breath I saw was not my own... I knew my skin that wrapped my frame wasn't made to play this game. Then I saw him, torch in hand, he laid it out, what he had planned and then I said, I'll take the grave, please just send them all my way...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Reese B. Maddox
Administratrice
Métier : Enquêtrice
Informations :

Enquêtrice à la crime » Orpheline » Tempérament solitaire, souvent cynique, elle a un humour particulier et un certain franc parler » Particulièrement observatrice, elle est douée en déduction » Dans une relation intense et compliquée avec Ayden depuis Novembre 2017, ils ont décidé de se marier sur un coup de tête le 10 Mai 2018 » Elle raffole du chocolat » A un chien, Malinois, du nom de Clint » Chante bien, grande fan de musique » A un sérieux penchant pour l'alcool et a tendance à facilement se noyer dedans » Agi comme une connasse lorsqu'elle a la gueule de bois » Annexes


Véhicule : Moto Yamaha MT-125
Inventaire : Beretta 92 à sa hanche, un tazer et un SIG P225 à la cheville. Boîte d'Ibuprofène 200mg (30 comprimés), Flacon de Vogalène 0,1% (150mL, avec seringue doseuse graduée en kg), Boîte de Tramadol 200mg (30 comprimés), Kit de soins spécial rhume (1 boîte de Paracétamol 1g, 1 boîte d'Ibuprofène 400mg, 1 boîte de Vitamine C 1g)
Ven 2 Fév - 18:48

Elle attrapa la queue qu’il lui tendit, l’échangeant contre la bière qu’elle tenait. Fillette ? Ses sourcils se froncèrent : il la provoquait. Mais il savait à quel point elle réagissait bien à la provocation, à quel point tout ça la rendait fougueuse à dire vrai. Se mettant en position, elle déposa sa bouteille sur l’angle du billard, venant se positionner. Il y eut un silence entre eux, avant qu’elle ne tape la boule blanche et ne casse le triangle qu’il venait de créer. En un rien de temps, deux boules pleines rentrèrent dans les trous, et elle regarda l’homme avec un regard joueur :

« Oooooh de mordre la poussière… » Répéta-t-elle, fêtant promptement son offensive. « Désolée, tu reviendras me faire la leçon quand tu arriveras à me battre parce que je suis bien trop forte pour l’instant ! »

Insupportable aussi. Elle reprit son service, positionna une autre boule, avant de laisser la main à Ayden qui pouvait jouer désormais. Un sourire agaçant et triomphant sur le visage, elle s’approcha de lui. Le regard complice qu’elle lui offrit en disait long… Tout comme ce qu’elle lui souffla pour qu’il soit le seul à pouvoir l’entendre :

« J’ai vraiment hâte de te voir dans ce costume. » Son sourire s’agrandit, elle aussi provoquait bien. « Can’t wait. »

Et elle rigola, avant de s’adresser ouvertement à l’assemblée de curieux :

« Si des gens veulent prendre les paris, c’est maintenant ! » Fit-elle en attrapant sa bouteille pour en prendre une longue gorgée.


Something
to believe in
I'll face the night and I'll pretend, I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Métier : Mécanicien
Véhicule : Ford F250 de 1969 bleu et blanc
Inventaire : Clef anglaise
Ven 2 Fév - 20:59

Encore dans ma tire, je regarde mon phone-pas-du-tout-smart, à l’affut d’un message d’Hannah. Va-t-elle venir ce soir après ce qu’il s’est passé ce soir-là dans la dépanneuse ? Là tout le mystère du monde. Mais c’est l’espoir de l’y voir qui m’a motivé à céder aux requêtes de nombreux de mes amis. J’ai juste l’impression que cet anniversaire est l’événement de la ville. J’avise le bar avec une certaine appréhension. « T’inquiète, Ty’! Je suis sûr qu’ils serviront des sodas pour les vieux comme toi qui ont décidés d’en finir avec l’alcool. » Je me regarde rapidement dans mon rétroviseur. Simple précaution pour vérifier que je ne sois pas trop dégueu physiquement. La soirée doit être pas mal amorcée. Quelle idée ai-je eu de rater la cuisson de mon riz… C’est de la faute à Motul, ça ! S’il ne m’avait pas piégé sur le canapé en ronronnant sur mon torse, je ne me serais pas endormi comme un minable !

Je m’extirpe du vieux pick-up et traverse la rue pour rejoindre l’entrée du bistroquet. Dieu, il est blindé. Et déjà depuis l’extérieur, je peux entendre des voix que je connais bien. Hannah ou pas, j’ai besoin de penser à moi. J’espère au moins que Reese sera là pour voir que je sais faire des efforts et être égoïste de temps à autre.

Je traverse ce bout de bois, dernier rempart spatiale entre cette rue tranquille et cet univers suintant l’alcool, ponctué par les éclats de rires et autres paris à la con. Un regard circulaire à la Terminator me permet de voir des visages familiers. Du style Lupe ou Max. Mais je suis sûr que j’en ai loupé la moitié. D’ailleurs, je me sens un peu mal à l’aise dans tout ce boucan. A tel point que j’en oublierai mon prénom si l’on vient à me le demander.

Bordel, ça ne va pas le faire si je reste sobre. Je ressors mon vieux Nokia 3310. Toujours pas de nouvelles d’Hannah. Au diable l’abstinence. Ce soir, je rejoins les rangs de la viande saoule ! Il me faut au moins ça pour aborder ce monde. Ma cible prioritaire : attirer l’attention du barman pour qu’il accède à ma requête. Je m’accoude au comptoir, à côté d’un type à l’allure de militaire dur-à-cuir [Kenneth]. Ou peut-être bien de mercenaire sans foi ni loi. Le style de mec galbé pour faire fuir quiconque s’en approche. « Euh… Y’a encore quelqu’un pour tenir la boutique, dans ce rade, ou quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Sam 3 Fév - 19:07

-Allez! Pour une fois qu'on peut sortir depuis que cette grippe est apparut!

J'étais en train d'essayer de convaincre ma sœur de m'accompagner à une soirée en ville. Je n'avais pas vraiment envie d'y aller seule. Il y a un an, je l'aurais sans doute fait sans hésiter, mais désormais, je préférais être prudente. C'est d'ailleurs pourquoi j'étais l'une des enseignantes à porter un masque de protection pour enseigner. Jamais trop prudent!

- En plus, il pourrait y avoir des beaux mecs...

Bon ok, ça ce n'était pas vraiment le genre d'argument qui allait convaincre ma sœur, mais on ne sait jamais! Heureusement, elle accepta et enjouée, j'allai dans ma chambre afin de me préparer. Une belle robe assez simple, avec une petite veste de jean par dessus. Je fis l'effort de ma maquiller un minimum, ce qui voulait dire un coup de crayon noir, du mascara et un peu de brillant à lèvres. Je mis de la mousse dans mes cheveux afin de redonner un peu de volume et j'étais prête. On y alla avec ma voiture, j'avais juré de faire attention et de ne pas abuser de la boisson. Je serais sage promis! Je trouvai finalement une place de stationnement et nous nous dirigeâmes vers le bar. Il y avait des gardes de sécurité. Nous avions vraiment pas à nous inquiéter! En entrant, je lançai un regard à la ronde. Il y avait quand même pas mal de monde, c'était bien!

- Une bière noire comme d'habitude? C'est ma tournée!

Je l'abandonnai là et me faufilai jusqu'au comptoir afin d'y passer ma commande. Mais le barman semblait bien occupé. Lorsque je cru avoir son attention, je lui demandai avec un grand sourire :

- Un sex on the beach et une bière noire s'il vous plaît!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 3 Fév - 20:23



Trouble




L'annonce des règles du jeu auquel il devait s'adonner et la venue d'une parfaite inconnue ne pouvait que laisser l'agent 9029 dans une réflexion courte mais complexe. Devait-il abandonner l'idée de participer à ce jeu, ou alors aider Cara dans son projet de permettre à Shea de s'épanouir. Après un moment il laissa Shea s’exprimer face aux avances de l'inconnue. On ne savait d'elle que son nom et quelques traits et aspects de sa personnalité. Il observa un moment alors que les deux n'avaient encore prononcées que quelques bouts de phrases. Dans le bar l'animation ne cessait de grimper, au point que bientôt il ne serait peut-être plus possible de circuler.


Shea demanda alors comment procéder pour la formation des équipes, rien de compliquer à cela il fallait juste mettre les deux ensembles pour être sûr qu'il y aurait un rapprochement. C'était sans aucune gêne mais avec beaucoup d'arrières pensées qu'il prononçait quelques mots :

"Et bien quand à la formation des équipes je propose tout simplement que Shea soit avec Cara et moi et bien j'irai avec toi. Je pense que même si je ne maîtrise pas trop les fléchettes je suis capable de lancer des couteaux donc ça bien aider ne serait-ce qu'un tant soit peu. Bon et bien commençons avant qu'un autre groupe ne se décide à nous prendre notre cible."


C'était sur ces propos qu'il attrapait quelques traits, il en prenait assez pour lui ainsi que d'autres pour la sœur de Shea. Il ne restait plus qu' à savoir si sa motion serait acceptée par le groupe fraîchement formé ou alors modifié par un tiers parti. Car évidemment il n'était pas à exclure qu'un autre individu voir plusieurs autres pourraient venir s'incruster comme l'avait fait la jeune Cara.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 3 Fév - 23:24

Elle était vraiment bien dans son gros pyjama. Elle avait de ses grosses journées au boulot dernièrement que quand elle pouvait, pouvoir s’évanouir dans un gros fauteuil sur une série télé, ça faisait du bien…mais pas ce soir. En vrai, elle avait un peu joué la vieille épuisée pour voir Ariana la supplier presque de sortir. La tête à moitié dans l’oreiller elle lança un regard grognon à sa sœur avant de finalement sortir du sofa dans lequel elle s’était laissé tomber. L’argument des garçons la fit sourire un peu. Ouais, il fallait la surveiller cette Ariana, elle avait le don de s’accrocher trop vite.

‘’- C’est bon j’ai compris. Je vais me préparer.’’

Elle ne se forçait pas tant que ça en réalité, elle avait envie de sortir. Une ambiance festive ferait du bien à l’énergie qui semblait se perdre dans le manque de sommeil et des journées éprouvantes au bureau. Avec cette ‘’grippe’’ disons qu’elle était plus demandée. Elle enfila un jean ajusté avec une ou deux déchirures sur les cuisses et les genoux. Vraiment, cette mode la faisait bien rire quand même, mais hein elle les aimait ses jeans. Kelly choisit un haut sans manche noirâtre, aussi ajustée à son corps. Il faisait chaud dans les bars et considérant que les distractions comme celles-là se faisaient rares, elle se doutait que ça allait être bien rempli. Mascara et un peu d’ombre à paupière sombre, quelques coups de mains dans sa tignasse pour redonner forme à ses bouclettes du matin et elle était prête. Minimum d’effort pour un résultat excellent.

Je suivis donc ma sœur jusqu’au bar qu’elles trouvèrent bien bondé. Sans avoir le temps de réagir, Kelly la vit se faire son chemin jusqu’au bar pour commander sa bière et sans doute qu’Ariana prendrait un truc bien sucré qui fait vomir quand on abuse… Continuant de scruter des yeux l’endroit, ses iris tombèrent sur une collègue sporadique, Susana. Cette dernière semblait occupée, mais elle était au bar, Kelly entreprit donc de rejoindre sa sœur en même temps que devoir si Susana allait la voir pour pouvoir la saluer correctement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Métier : Tatoueuse
Informations : Rei se prononce Ré-i et non "ré" .
Porte de nombreux tatouages sur les bras. Son dos et ses épaules sont également décorés, et prochainement, elle a le projet de s'en faire un nouveau sous la poitrine.
Véhicule : /
Dim 25 Fév - 12:13

Un soirée dans un bar, pourquoi pas après tout? Un client de passage lui en avait parlé, Rei, habituellement était assez peu fétarde, elle aimait déconner mais rarement jusqu'au bout de la nuit, aujourd'hui elle avait envie de se laisser tenter. Elle n'y connaitrait sans doute personne mais ça n'était jamais un problème pour elle, elle savait parler à de sombres inconnus et connaitre leur vie sur le bout des doigts 2h plus tard, elle était comme ça, elle aimait bien connaître les gens, et sans savoir pourquoi, certain devenaient des vrais moulins à parole en sa compagnie.

Elle avait jeté son dévolu sur un petit débardeur en col bénitier beige avec un peu de dentelle, qui mettait en valeur ses épaules noires, le début de son tatouage dorsal sans en dévoiler trop et ses bras où elle avait un peu de couleur, en règle général, elle préférait les tatouages noir et blanc. La seule règle qu'elle s'était imposée c'était aucun tatouage sur les mains et sur le visage, pas qu'elle trouvait ça moche, plutôt qu'elle désirait garder ces parties de son corps intact, elle n'avait pas réellement de raison à ça en vérité. Elle avait fais une queue de cheval haute, toute simple, laissant juste quelques mèches folles en liberté et avait également mis son jean slim préféré, avec ses grandes bottes noires légèrement talonnées et ses lacets beiges, pour rappeler son haut. Une veste en cuir par dessus le tout et son éternel sac en bandoulière dans lequel elle avait son barda habituel et une grande poche pour Virus. Elle avait décidé de garder Chocolat autour de son poignet, il adorait se balader comme ça, et savait se tenir suffisamment sage pour ne pas que les gens se rendent compte tout de suite qu'il était vraiment vivant. Elle avait longuement hésité, elle avait eu peur d'effrayer les gens et de se faire virer, puis elle avait pris sa décision, après tout, si elle se faisait jeter à cause de ses animaux c'est qu'ils ne la méritaient tel qu'elle était car ses bêtes faisaient parti intégrante de la personne qu'elle était devenue. Elle sourit en se demandant comment elle aurait fait si elle était tombée amoureuse d'un éléphant...

Une fois n'est pas coutume, elle mit des boucles d'oreilles, des plumes de paon, celles qui venez lui chatouiller les épaules, et son collier préféré, celui avec les grosses perles de bois suspendues à intervalle régulier, celui qui soulignait la couleur de ses yeux puisqu'il alliait couleur bois, vert pale et bleu de différentes teintes. Il lui avait couté une misère mais il valait plus à ses yeux que n'importe quelle pierre précieuse, d'ailleurs, elle n'était pas très bijoux brillant. Comme à son habitude, elle fit l'impasse sur le maquillage cette fois ci encore.

Rei arriva largement après le début de la fête, elle avait trainé sur un dessin, mais souvent l'ambiance était meilleure lorsqu'on la prenait en cours de route. Le quartier semblait avoir été sécurisé, sans doute cragnaient-ils les débordement des fêtards et les gros bras étaient là pour protéger les gens d'eux même lorsqu'ils sortiraient du bar d'où se déversait musique et conversations. Ou alors étaient-ils là pour les protéger de ces fameux tarés qui avaient placé "cannibalisme" dans leur centre d'intérêt, peut-être une nouvelle secte? Elle balaya cette pensée d'un geste, sourit aux "videurs" et pénétra dans l'antre de la fête.

Après un rapide passage par le vestiaire pour déposer sa veste et son écharpe, et son refus catégorique d'y déposer aussi son sac, elle se fraya un chemin vers le bar, de nombreux corps se pressaient et la chose n'était pas aisée. Elle y vit toutes sortes de population, des grands, des gros, des petits, des rasés, des noirs, c'était éclictique et c'était plaisant, elle se sentait un peu chez elle ici, il n'y avait pas de régles, tout le monde était le bienvenue tant qu'il désirait s'amuser sainement.

Elle trouva un trou inespéré devant le bar et s'y glissa avec soulagement. Dès qu'un barman passa elle tenta de le héler et lança un peu au hasard en haussant légèrement le ton pour couvrir les bruits alentours en levant un peu la main:

"Bonsoir, un mojito s'il vous plaît."

C'était un solide gaillard, elle s'imagina tout de suite les différents motifs qui lui iraient mieux, c'était presque systématique chez elle, combler les bouts de peau vide. Laissant les bras du pauvre barman tranquille, elle jeta un oeil alentours, ça discutait et ça jouait ferme dans tous les coins, non loin une partie de fléchette et une autre de billard battaient leur plein, les participants avaient l'air de bien s'amuser. Chocolat aussi se régalait, fermement accroché à son poignet droit, il observait tout, il adorait ce poste d'observation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Métier : Emmerdeur.
Informations : Life is always a test.


Véhicule : Un Tank.
Inventaire : Un GROS Tank.
Jeu 1 Mar - 13:56



Trouble


L’effet attendu est là. Du dehors, on peut entendre que la fête bat son plein. A l’intérieur, l’alcool coule à flot pour le bonheur des habitués comme des petits nouveaux venus décompresser. Même si de la musique se jouent en fond, elle est largement couverte par le bruit de la foule qui s’amuse. Que ce soit aux tables de billards, où les paris vont bon train, près des jeux de fléchettes où les éclats de voix et les scores en surprennent plus d’un. Et il y a le comptoir où des vieux amis bavardent tout en commandant une boisson bien fraîche. Mais ce qui fait le plus grand bonheur du propriétaire, c’est qu’une bonne partie de la ville a décidé de bravé le couvre feu pour venir et profiter d’un peu de répit sur le quotidien tourmenté de Boston. La soirée semble être un petit succès.

Pourtant la vie, dans un équilibre des forces, ne laisse jamais une joie durer trop longtemps. Des bruits extérieurs se font entendre pour les oreilles les plus fines, les bruits de la fête cachant tout autre chose. Des mouvements vifs animent les groupes prêt de l'entrée de l'établissement. Et des voix plus fortes brisent l'ambiance euphorique des festivités. Des têtes se tournent et le silence s'installe au fur et à mesure que les déplacements se rapprochent du comptoir. Seuls les plus lointains s'extasient encore.

Des visages peu aimables et des tenues peu accueillantes s'avancent face au patron des lieux. Les forces de l'ordre sont arrivés et viennent perturber les réjouissances. Cela ne sent pas très bons. Braver le couvre feu ne leur a sûrement pas plu. Leurs regards se posent à droite à gauche, jugeant les personnes présentes.  L'un d'eux va même jusqu'à forcer les musiciens à stopper la musique. Et c'est dans une ambiance sans mélodies que retentit un cri cessant toutes discussions.

C'est quoi ce bordel, Nom de Dieu ?!


Informations


→ L'animation se poursuit ! N'hésitez surtout pas à poster autant que vous le voulez dans ce second tour et faire agir vos personnages en conséquence de l'arrivée de la police. Il n'y a pas d'ordre de posts établi, vous participez selon vos disponibilités. Lors des RPs d'animation, vous n'avez pas de minimum de mots requis.
→ Vous pouvez réserver votre tour et discuter du sujet dans ce topic. N'hésitez pas à communiquer entre vous pour vous organiser !

→ Première règle, et la plus importantes de toutes... ECLATEZ VOUS.  


Near to the end


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
Animation - Trouble
Revenir en haut 
Page 3 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» logiciel animation gif
» Persona 4 The Animation
» Hope is Dead : Kira Takumi & Trouble VS Mina Luvia
» [ Film d'Animation ] Kenshin le vagabond : Le chapitre de la mémoire
» Trouble mnémonique ou mnémotechnique,la methodologie du mensonge politique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Z-Apocalypse :: Allston :: Fenway Kenmore-
Sauter vers: