rp ecriture apocalypse zombie
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Contexte et chronologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Survivor

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 16/12/2016
Localisation : Partout.

MessageSujet: Contexte et chronologie   Ven 23 Déc - 15:49

Massachussets, 2017.

L'incroyable et déroutante normalité de l'existence à ce petit quelque chose de confortable. Certains s'en plaignent, beaucoup s'y font, mais cette vie est acquise et n'entend pas être remise en question. Les journées sont douces et les saisons passent sans que rien ne viennent mettre en doute cette certitude immuable que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles.

Et il a ceci de commode qu'il est fait de haut comme de bas, de convenances un peu étranges, ou bien de relations qui vont et qui viennent. Parfois qui restent. Souvent qui partent. Et depuis peu, qui disparaissent. Tout simplement.

D'affiches en inquiétude, d'annonces et informations inédites, les jours se font et courant février 2017 convient d'annoncer la fin proche de la saison froide. Avec elle, la neige partira en même temps que le verglas et on entend évidemment en finir avec cette grippe carabinée qui a sévit durant tout ce dernier mois.

Une véritable épidémie ! C'est un euphémisme. Et une aubaine pour les fabriquant de mouchoir en papier et de sirop pour la toux. Une grippe qui s'est bien installée pourtant, et qui n'entend pas encore prendre le large pour laisser place à d'autres maux de circonstances. Dans le flots de nouveautés qui inondent le monde, d'informations en continue, de publicités, le cas de quelques grippés n'est pourtant qu'une anecdote au milieu de la sortie du dernier iPhone, l'élection du nouveau président, ses dernières mesures ou les agressions de ces derniers temps.

Mais ce dernier point aussi n'est qu'une anecdote, il faut croire.

Alors on passe à autre chose. On se fournit en nouveautés et on s'abreuve des médias. Et on apprend alors que les médicaments réduisent les symptômes, mais ne font pas disparaître le mal. Les médecins s'accordent à dire que c'est l'une des grippes les plus virulentes de ces dernières années, rajoutant un poids sur leurs épaules déjà débordées par le quotidien. Mais les journalistes, eux, disent que tout à une fin.

Reste à savoir de quelle fin on parle.


Dernière édition par The Survivor le Jeu 5 Jan - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://z-apocalypse.forumactif.com
The Survivor

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 16/12/2016
Localisation : Partout.

MessageSujet: Re: Contexte et chronologie   Ven 23 Déc - 17:22

Chronologie d'une fin du monde.

Jour 0

Citation :
Test B956.
Essai test sur la molécule H9. Traitement contre le virus de la grippe.

02/12/2016.

Inoculation du virus de la grippe.
Le sujet AAA est mis en isolement et possède une chambre pour se reposer durant le temps du test.
Sujet AAA, un homme de 35 ans, blanc. Yeux noirs, cheveux bruns. Sans emploi. Volontaire pour le test du nouveau traitement. Le sujet se porte bien pour l'instant.

03/12/2016.

Depuis quelques heures, le sujet a commencé à tousser. Il se plaint de courbatures et de fatigue. Le virus a bien été transmis. Nous surveillons ses constantes, qui malgré une tension basse, ne diffère pas des résultats constatés lors des cas de grippe.

04/12/2016.

La grippe est bien installée, nous lui donnons le traitement expérimental.

05/12/2016

En moins de 24H, le sujet AAA montre des signes de guérison extraordinaire. Sa fièvre est redescendue en-dessous de 38°C, et il ne tousse quasiment plus.
Le sujet continue à se reposer, nous surveillons l'évolution de la molécule dans le corps ainsi que ses constantes. mais nous sommes satisfait de ce que le traitement a permis pour l'instant.

07/12/2016.

Tout est normal.
Le sujet garde une température de 37.8°C, mais hormis ça, rien à signaler.
Nous prévoyons de le renvoyer chez lui à la fin de la journée avec une prescription d'aspirines, même si nous ne sommes pas certains que ça soit nécessaire.

La rémission est presque totale en à peine quatre jours, c'est très encourageant.

Nous prevoyons également d'autres tests sur d'autres volontaires pour voir à industrialiser le médicament. En tout cas, nous sommes optimiste quand à l'issue de nos recherches et expérience. Les premiers essais sur des animaux étaient déjà très optimiste.

Observation terminée pour le sujet AAA.
Fin de notes.

Jour 8.

Citation :
12/12/2016

Reprise de note, test B956

Le sujet est retourné à la vie civile depuis cinq jours. La fièvre a momentanément disparu, mais il semble que la toux ait repris. Il s'est plaint de courbatures également. Nous pensons que le sujet a contracté à nouveau la grippe à la fin du traitement. Le test étant terminé, nous lui avons conseillé d'aller chez le médecin pour se soigner, et lui avons souhaiter un prompt rétablissement.

Observation terminée.
Fin des notes.

Jour 18.

Citation :
22/12/2016

Reprise de note, test B956

J'ai été informé par un collègue que le sujet AAA n'était toujours pas sortis de sa grippe. Il a pris la peine de rappeler pour prévenir. Nous pensons que le traitement pourrait dupé le système immunitaire, voire le remplacer avant de le laisser au plus bas.
De plus ample observation sont nécessaires.
Nous reprenons en charge le sujet AAA et stoppons les tests momentanément le temps de tirer tout ça au clair.

Jusqu'ici, les autres sujets ne se sont pas plaints de rechute.

Observation terminée.
Fin des notes.

Jour 35.

Citation :
03/01/2017

Reprise de note, test B956

L'état du sujet AAA est plus préoccupant que nous ne le pensions au début. Nous avons produit plusieurs examens, analyse de sang, des cellules, prélèvement de moelle.

Les cellules du sujet AAA ont produit une mutation, agressive, que nous ne sommes pas capables de guérir. Nous ne savons pas d'où vient cette mutation, ni ce qui l'a déclenché.

Il semble néanmoins que cette mutation ne soit pas transmissible. Nous attendons cependant plus de données.

Observation terminée.
Fin des notes.

Jour 40.

Citation :
08/01/2017

Reprise de note, test B956

Le sujet est mort sous notre garde, des suites d'une pneumonie sévère après avoir contracté une grippe extrêmement agressive. Dans ces derniers instants, le sujet était délirant à cause de la fièvre que nous ne parvenions pas à faire baisser.

C'est toujours déroutant de ne pas comprendre pourquoi ça s'est passé, et pourquoi nous n'avons rien pu faire. Toute l'équipe s'est pourtant démené pour lui sauver la vie. Mais c'était comme si nos efforts ne servaient à rien.

Nous devons absolument redoubler d'effort pour comprendre tout ce qu'il s'est passé.

Observation terminée.
Fin des notes.


Le sujet AAA est revenu à lui.
Après trois heures passés dans une housse mortuaire, il s'est réveillé finalement. Hagard. Comme absent.
Nous avons tenté de lui faire quelques examens, mais il s'est montré extrêmement agressif, s'en est même pris au docteur Clarke qu'il a mordu au sang. Nous avons réussi à le maîtriser, malgré tout et à le mettre dans une de nos cellules d'observation.

Le Dr Clarke a pris quelques jours pour se remettre de ses émotions. Nous en avons besoin aussi, mais devant ce mystère de la science et de la biologie, nous avons du mal à nous convaincre de partir.

Fin des notes.

Jour 45.

Citation :
13/02/2017

Reprise de note, test B956

Sujet toujours extrêmement agressif. Il n'a pas dormi depuis son réveil. Refuse de s'alimenter. Nous ne pouvons nous en approcher sans qu'il tente de se jeter sur nous ou de nous mordre. Ses yeux sont vitreux. Nos observations ne peuvent être complètes compte tenu de son comportement. Il ne parle plus.

Fin des notes.

Jour 46.

Citation :
14/02/2017

Reprise de note, test B956

Nous avons réussi à le maîtriser et à l'attacher à un lit. Il a mordu le Dr Stevens et m'a griffé au sang, mais nous avons tout de même réussi. Son agressivité ne fait que croître à mesure que les jours passent. Si au début, nous en avions peur, nous sommes désormais très agacés par ses agissements et les blessures qu'il engendre. Ligoté, nous aurons plus de chance pour l'observer.

Fin des notes.

Le sujet AAA est mort.
Cliniquement mort.
Mais bien vivant.

Son cœur ne bat pas, ses poumons ne fonctionnent plus. Il n'éprouve même plus la douleur.

Compte tenu de nos observations, j'ai décidé de contacter immédiatement le CDC pour trouver une solution à ce problème. Pour comprendre. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé, ce que nous avons produit, si c'est vraiment nous d'ailleurs.

Les scientifiques du CDC arriveront d'ici quelques heures. Je dois leur fournir mes notes et mes examens. Fin des notes.


Dernière édition par The Survivor le Jeu 5 Jan - 13:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://z-apocalypse.forumactif.com
The Survivor

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 16/12/2016
Localisation : Partout.

MessageSujet: Re: Contexte et chronologie   Ven 23 Déc - 17:51

05.02.2017

Le CDC arrive à Philadelphie dès l'alerte lancer par les chercheurs du grand groupe pharmaceutique Johnson & Co. Compte tenu du rapport qui leur a été fournis, ainsi que des observations qu'ils ont pu faire sur les lieux, les premiers examens sont produits immédiatement après leurs installations dans le laboratoire. Ils récoltent des échantillons sur le cadavre ambulant, des prélèvements de sang, des cheveux, des tissus, de la salive, dans le but de faire le plus de test et d'identifier au plus vite le problème.

Après étude de la chronologie des événements, les scientifiques exigent le rapport des autres sujets ayant participer au test du nouveau traitement contre la grippe produit par le groupe Johnson & Co. Tous les sujets tests sont rappelés au laboratoire pour vérifier qu'ils ne présentent pas les mêmes symptômes que le sujet AAA, également le Dr Clark qui n'a pas donné de nouvelles depuis sa prise de congés.

07.02.2017

Tous les sujets ne se présentent pas, ne prenant pas du tout la menace au sérieux. Les scientifiques sont contraints de se montrer plus pressants et d'aller faire leurs observations sur le terrain. Les données sont extrêmement confuses sur le moment, et personne ne sait quoi en penser.

08.02.2017

Les premiers résultats du sujet AAA reviennent au laboratoire. Les données montrent que l'individu est décédé et qu'aucune de ses fonctions organiques n'est en état de marche. Les tissus se nécrosent à un rythme plus ralenti. Les échographies et IRM du cerveau montrent qu'il n'y a plus qu'une seule source d'activité dans le cervelet, ou les dernières impulsions électriques sont concentrés. Devant ces données, l'évidence devrait montrer le sujet AAA dans un état de coma végétatif, ou simplement décédé.

Les autres sujets ayant participé au test et étant revenus au laboratoire subissent eux aussi des analyses, et présentent la même évolution des symptômes que le sujet AAA. À un stade bien moins avancé cependant. Les observations laissent entendre qu'ils ont encore le temps d'endiguer le problème et de créer un traitement aux infectés.

10.02.2017

Le Dr Clark se présente au laboratoire extrêmement mal en point et est immédiatement pris en charge. Tous les sujets ne sont pas revenus en laboratoire, et vu le nombre de test ayant été fait, un autre problème se pose à l'équipe du CDC en charge du dossier : Si tous les sujets présentent la même évolution des symptômes, et s'ils ne sont pas pris en charge, leurs vies sont en danger, avec celles de leurs proches compte tenu de l'agressivité dont a pu faire preuve le sujet AAA.

Il est décidé pour l'instant par le conseil du CDC de traiter le problème en huis clos, mais les hautes strates concernés par la santé et l'évolution pharmaceutique du gouvernement sont mises au courant du problème. Informés, ils ne prennent pas pour autant de dispositions tant qu'il n'y a pas plus de données à ce propos.

13.02.2017

Sur les cent sujets ayant pris par à l'expérimentation, seulement trente sont revenus en laboratoire pour de plus amples analyses. Trois d'entre eux sont morts durant la nuit. Deux se sont réveillés, dont le Dr Clark. Le Dr Stevens, présentant également des symptômes de la grippe, est mis en quarantaine avec les autres patients.

Les commissariats voient arrivés un nouveau type d'agressions : des gens viennent se plaindre d'attaques de gens ayant chercher à les mordre. Pire encore, deux appels ont fait part de la découverte de deux cadavres complètement dévorés. Le rapport de la morgue arrivant dans la soirée fait état de morsures humaines.

17.02.2017

Les cas d'agressions se multiplient et les urgences des hôpitaux se remplissent pour des sutures et des rappels de vaccin contre la rage. Des cas similaires ont lieux dans des agglomérations voisines à Philadelphie.

L'état diffuse une campagne de prévention, car le virus de la grippe sévit dans la région et se diffuse de plus en plus. Cette dernière est extrêmement tenace.

Le CDC demande au gouvernement de prendre le plus rapidement possible ses dispositions. Les agressions des derniers jours sont dus traitement expérimental, il faut maintenir l'ordre. La police est déployée et avertie du problème.

20.02.2017

D'autres agressions semblables ont lieu à New York, dans le Delaware, la Virginie, et la Pennsylvanie. Ne parvenant pas à endiguer le problème, le CDC décide de produire au plus vite un traitement, les premières recherches d'un vaccin sont lancées par la petite équipe présente à Philadelphie, ainsi qu'au centre de l'organisation à Atlanta. Les chercheurs arrivent à faire une corrélation entre les morsures des infectés et la grippe. L'information est transmise à l'Etat, qui, la trouvant trop invraisemblable et effrayante, décide de ne pas la transmettre dans leur communiqués.

Les chaînes de télévisions diffuses cependant des spots de préventions, demandant à la population de faire attention. Les choses évoluent néanmoins dans les villes touchées par le problème, qui s'étend de plus en plus. Des gens s'évaporent sans donner de nouvelles, les associations font énormément états de disparitions inexpliquées de SDF, jeunes fugueurs, drogués ou prostituées,... Les recherches ne mènent à rien, ou à des cadavres. La police est débordée par le phénomène et les petits délits sont mis en attente pour gérer le plus gros du travail.

21.02.2017

Et tout ça ne fait que commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://z-apocalypse.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Contexte et chronologie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Contexte et chronologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte et Chronologie
» Chronologie du Quatrième Âge !
» Problème sur la chronologie
» .:: Chronologie, histoire et esprit ::.
» Chronologie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Z-Apocalypse :: Officialdom :: Bureaux-
Sauter vers: