Partagez | 
 

 Hannah P. Dickens - Wife and mother

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Hannah P. Dickens
avatar
Messages : 24
Métier : Galeriste et artiste
Informations : ✯C'est une artiste dans l'âme
✯Elle gère une galerie d'art
✯Elle est mère et épouse
✯Le père de son fils est sous injonction de la cour, mais il tente de retrouver ses droits de visite avec son fils
Véhicule : Ford edge 2014 rouge

MessageSujet: Hannah P. Dickens - Wife and mother   
Dim 12 Nov - 16:40



Hannah P. Dickens


34 ans
Américaine
Artiste et galeriste
Divorcée / re-mariée
Civil

Physique & possessions


Hannah c’est toujours qualifiée de personne moyenne. Elle est de taille moyenne, son poids est moyen. D’après elle, sa beauté est simple et tout à fait normal, mais il faut bien l’avouer, le résultat est charmant. Elle ne cherche pas à faire tourner les têtes, mais ça lui arrive et elle en est toujours un peu gênée. Heureusement pour elle, elle le remarque rarement, bien plus concentrée sur ses pensées et le paysage plutôt que sur le genre humain.

Depuis sa grossesse, elle accepte très bien les changements qui se sont opérés dans son corps. Ses seins et son ventre ne s’en sont jamais réellement remit, du moins, pas à ses yeux de femmes, mais elle reste magnifique aux yeux des hommes qui ont eu la chance de la voir dans son plus petit appareil. Parce qu’il faut bien l’avouer, il y en a eu que trop peu. Hannah n’est pas réellement le genre de femme à mettre trois heures à se préparer, mais elle adore se sentir magnifique, être soi-même perçue comme une œuvre d’art à part entière et c’est ainsi qu’elle choisit avec soin tout ce qui l’habille, dans une sublime discrétion totalement recherchée. Elle ne porte jamais de maquillage extravaguant, mais, pour ceux qui la connaisse bien, savent que si elle a les ongles manucurés, c’est qu’elle vous à sortie le grand jeu. Il faut simplement se souvenir de ce genre de détails. Ce qui est rarement le cas.  

Elle n’est pas le genre de personne qui s’arme. En fait, elle déteste la violence de toute sorte, mais en cas de danger, sa main se porterait sur l'un des pied-de-biche qui traînent au boulot ou celui dans sa voiture. En fait, le pied-de-biche suit inlassablement les caisses qu'elle transporte pour le boulot. Objet élucubrant quand on l’imagine dans les mains d’Hannah, mais… très pratique pour ouvrir les caisses en bois qu’elle reçoit dans sa galerie d’art. Celle contenant les œuvres extravagantes et souvent très fragiles des artistes qu’elle côtoie. Elle fait livraison avec son SUV, elle crée ses propres œuvres, elle livre au client, elle offre un service de qualité unique. Il serait donc un peu bête qu'elle ne puisse ouvrir une caisse pour le client par manque d'outil, ça ne laisserait pas une bonne image de la femme autonome et intelligente qu'elle tente de projeter.



You


Hannah est une femme douce et patiente. Elle vous donnerait le monde si elle le pouvait, mais ce n’est pas toujours aussi facile qu’on le croit. Elle est rêveuse, se crée des idylles de toute sorte. Elle adore s’imaginer la suite avant qu’elle ne se produise et espérer le meilleur de chacun. Elle ose croire en la vie, en l’être humain et ce, jusqu’à l’épuisement. Elle accorde sa confiance bien trop rapidement, se laissant bercer d’illusion et arrive à se convaincre que c’est elle le problème dans toutes les situations problématiques de sa vie.

Et ce, jusqu’à un certain moment, parce que même les plus patients n’y arrive plus. Parce que le poids du monde en vient à peser trop lourd et il faut trouver un moyen d’avancer malgré tout. Parce que dans l’adversité, Hannah avance, toujours et sans s’arrêter. Elle n’est pas du genre à changer d’idée. Alors, lorsqu’elle en a marre, elle claque la porte et elle ne regarde plus en arrière, elle avance avec détermination dans chaque parcelle de sa vie. Donnant parfois naissance à des regrets, beaucoup, mais il vaut toujours mieux regretter une situation que de subir le choix des autres. Elle a choisi son malheur et le vit très bien.

Elle ne se dira jamais malheureuse, parce qu’elle a son fils, la personne la plus importante au monde pour elle. Qu’elle a un toit sur la tête, le confort, un mari aimant et attentionné. Elle a tout pour qu’on l’envie, mais parfois, tard le soir, devant une toile, un verre à la main, c’est bien de la tristesse qu’on peut lire dans ses magnifiques yeux cristallins. C’est bien une larme de regret qui vient brûler sa joue, entaillant son bonheur apparent. Une larme, sans plus. Le tout, dans une discrétion qui résume bel et bien Hannah.

Elle vit les derniers événements comme on regarde les infos à la télé, sans réellement s’inquiéter, sans plus d’intérêt. Le train-train quotidien reste bien plus important qu’une petite crise médicale. Il y a bien eu la grippe aviaire, le H1N1, tout ça. Pourquoi est-ce que maintenant, quelque chose serait différent ? Elle ira se faire vacciné comme tout le monde, un jour ou l’autre. Parce que c’est ça la suite logique des choses, à chaque maladie son remède, son vaccin, il ne faut pas s’inquiéter, tout ira parfaitement bien.


Life


Hannah a toujours eu de la chance, ses parents étaient ouverts d’esprit, aimants et attentionnés. Une fille unique à l’avenir resplendissant. Personne ne lui mit de bâtons dans les roues lorsqu’elle se passionna dès la petite enfance pour le dessin et la peinture avec les doigts. Elle aurait pu passer sa vie à bricoler, peindre, dessiner et ses parents en étaient fiers, affichant chacune de ses œuvres sur le frigo, les rangeant au grenier pour plus tard, en souvenir. D’aussi loin qu’elle se souvenait, elle passait son samedi matin dans des cours de dessin, sa mère revenant la chercher avec un café à la main et un chocolat chaud pour elle. C’était une époque de sa vie tellement douce. Une époque qui la berce encore aujourd’hui, parce que c’est cela être parent, encourager son enfant dans ses passions, sans pression. Quand elle repense à son enfance, tout est tellement simple, la rendant même triste de ne pas avoir réussi à offrir ce genre d’enfance parfaite à son propre fils. Le divorce n’était tellement pas dans ses valeurs, mais c’était un mal nécessaire. Elle se le répète encore aujourd’hui, un peu chaque jour.

Pourtant, elle avait aimé le père de son fils, elle l’avait aimé de toute son âme. En fait, jamais qu’elle ne l’avouerait, mais quelque part, après un verre de vin ou deux, la porte de son atelier fermé, un pinceau rêveur à la main, peut-être qu’elle l’aimait encore. Peut-être. C’était le passé, ils avaient fait leur choix, mais ce n’était en rien ce qu’elle avait espéré pour son fils. Elle aurait dû s’en douter pourtant, quand elle était tombée amoureuse de cet homme. Il était beau, rêveur, souriant. Elle avait rapidement cédé sous son charme, ne sachant même plus qui avait fait des avances à qui en premier lieu. Elle était juste tellement heureuse d’être en couple avec lui. Sauf qu’il ne venait pas seul. Sortir avec lui impliquait de se coller son frère et là où elle n’aurait rien dit, c’est s’il avait été agréable, mais non. Il n’en était rien, pas en vieillissant en tout cas. Là où elle devenait adulte, lui devenait un véritable crétin, accumulant les bêtises de jeunesse. Heureusement qu’elle n’était pas en couple avec celui-là, sauf que ses conneries lui nuisait à elle. Il ruinait sa qualité de vie et la privait de son mari. Plus il existait, plus il ternissait la plus belle chose à ses yeux. Un peu comme un pinceau mal nettoyé, le genre qui laisse toujours un fond de vieille peinture, un cerne. Le genre de pinceau qu’on préfère jeter pour ne pas ruiner son œuvre, sauf que Tyler a toujours refusé de mettre ce pinceau de côté et elle ne supportait plus de voir son œuvre se ternir sans qu’elle n’y puisse rien. Alors, avant que tout ne soit terni par cet imbécile, elle avait posé un ultimatum, quelque chose de logique, mais jamais qu’elle n’eut cru que Tyler la sacrifierait elle. L’œuvre contre le pinceau, un choix qu’elle ne comprendrait surement jamais.

Elle ne fut jamais totalement certaine si elle avait claqué la porte pour les bonnes raisons. C’était peut-être simplement par rancœur ou parce qu’il l’avait vexé, mais au final, elle n’avait jamais regardé en arrière. Son fils étaient tout petit, il ne remarqua rien, fort heureusement. Elle n'avait pas besoin d'un souci de plus avec la demande de divorce et l'injonction.

Elle arrivait à garder la tête hors de l'eau, du moins, jusqu’à ce qu’elle voit à quel point elle lui faisait du mal. Son cœur voulait exploser, elle voulait le prendre dans ses bras, lui caresser les cheveux, lui murmurer que tout irait bien, mais quand elle passa près de craquer, de retourner vers lui, Matthew avait encore fait des siennes, la refroidissant totalement. Alors, elle trouva l’amour, si l’on veut, ce n’était pas un grand feu d’artifice, elle n’avait pas de papillons à l’estomac quand elle croisait le regard de Peter, mais… mais il l’aimait et il aimait Dean comme son propre fils. Avec le temps, elle c'était dit que le petit l'accepterait comme son père et c'était presque cela. Presque, sauf que Matthew vint encore s'en mêler et que finalement, le petit demandait de plus en plus d'informations sur son père. Elle tenta donc de lui en donner, autant que le sujet puisse lui briser le coeur, mais elle tentait. Il avait besoin d’une image paternelle saine, le genre qui n’empeste pas l’alcool à son anniversaire, alors elle l’aimerait pour cela. Elle était confortable, se permettant de peindre à ses heures perdus, voir son fils grandir et l’aimer à en mourir. Sa famille était suffisamment soudée , son fils acceptait son beau-père, le beau-père aimait le fils, elle les aimait tous les deux. C’était suffisant pour elle.

Elle avait fini par réaliser son plus grand rêve vers 27 ans. Peter l’avait aidé avec acharnement et finalement, elle avait réussi à ouvrir sa propre galerie d’art. Elle pouvait y afficher ses œuvres, mais aussi celle de plusieurs autres artistes de la région. Elle adorait aider les jeunes débutants, aidant les artistes à tous les niveaux. Elle ne faisait pas cela pour l’argent, mais bien par passion.

Tout allait bien dans le meilleur des mondes, une petite famille soudée, au chaud, blotti devant la télévision par une froide nuit d’hiver. C’était cela le portrait d’ensemble. Trois êtres vivants qui se sont choisis, rien de plus beau au monde. Elle se sentait parfaitement bien, jusqu’à ce qu’elle croise le regard bleu acier de son ex. À chaque fois, le doute revenait, plus fort que jamais, les papillons lui faisaient chavirer l’estomac et elle devenait acerbe, parce que c’était sa seule défense. Si elle ne lui parlait pas ou très peu, elle pouvait préserver son confort. Alors, elle l’évitait, elle le rejetait et elle se répétait sans cesse qu’il avait fait son choix. Il avait préféré son frère à elle. Il avait sacrifié son fils pour son frère et ça, elle ne lui pardonnerait surement jamais. Il avait choisi et elle ne lui rendrait pas les choses faciles. Elle avait sa vie parfaitement rangée et elle adorait cela. Du moins, elle en avait l’impression.

Pendant que la télévision se persuade que la grippe est plus vorace que jamais, elle, elle se concentre sur sa vie et son job, sur le bien-être de sa famille. Alors, oui, elle fait plus attention à son hygiène, elle ne touche plus à n’importe quoi, elle lave ses mains régulièrement et elle fait gaffe aux gens avec qui elle parle. Une mère de famille, ça n’a pas le droit d’être malade de toute façon, homme et enfant ne sauraient pas gérer sans une maman. C’est un fait avéré. Elle est peut-être juste un peu plus protectrice avec son fils, juste au cas. Parce qu’il est la prunelle de ses yeux et qu’elle se refuse de le voir malade. Heureusement pour elle, il n’a plus l’âge de lécher les fenêtres et les poignées de porte. C’est déjà ça de gagné.


who's there


Pseudo :
Kitty
Âge :
Bientôt la trentaine
Comment avez-vous trouvé le forum ?
*Pointe Tyler*
Vos disponibilités ?
En soirée
Autorisez vous le MJ à tuer votre personnage lors d'un event, d'une mission ou de votre départ du forum ?
Non, à moins que Tyler le souhaite
Votre avatar :
Katheryn Winnick
Le code du règlement :


Near to the end




Dernière édition par Hannah P. Dickens le Lun 13 Nov - 4:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taron G. West
Modératrice
avatar
Messages : 95
Métier : Barman / Ex Marine
Informations : BLBLBLBLBLBLBL
Véhicule : Mustang Fastback GT 1967
Armes : Smith & Wesson SW1911 + Couteau de la Navy

MessageSujet: Re: Hannah P. Dickens - Wife and mother   
Dim 12 Nov - 16:47

Bienv'nue madame !

C'est Tyler qui doit être content de retrouver son ex femme

_________________

La chose qui hante le plus un homme, c’est ce qu’on ne l’a pas forcé à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler Burrows
avatar
Messages : 65
Métier : Mécanicien
Véhicule : Ford F250 de 1969 bleu et blanc
Armes : Clef anglaise

MessageSujet: Re: Hannah P. Dickens - Wife and mother   
Dim 12 Nov - 16:49

Oh mon ex femme!
Ta fiche est parfaite ! J'aime beaucoup vraiment Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayden W. Forestier
Administrateur
avatar
Messages : 72
Métier : Inspecteur de police
Informations : ◘ A fortement envie de tuer sa coéquipière, Reese et l'insulte en français
◘ Est très proche de son frère Seth, sa mère. A contrario, refuse de parler à son père mais fait quand même l'effort d'échanger parfois avec Dylan, son demi-frère.
◘ Est très renfermé dans la sphère professionnelle
◘ Aime cuisiner, aime les sensations fortes
◘ Déteste les bruits répétitifs
◘ Prend des médocs pour calmer ses maux de tête et en abuse parfois
Véhicule : Ford Taurus 2014
Armes : Beretta 96 + matraque téléscopique

MessageSujet: Re: Hannah P. Dickens - Wife and mother   
Dim 12 Nov - 16:53

Eh beh Tyler ! En voilà un homme heureux !

Bienvenue à toi jolie blonde Hâte de lire cette fiche terminée Very Happy

_________________

That old saying, how you always hurt the one you love, well, it works both ways.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reese B. Maddox
Administratrice
avatar
Messages : 254
Métier : Enquêtrice
Informations : Jeune enquêtrice à la crime » Orpheline » Tempérament solitaire, souvent cynique, elle a un humour particulier et un certain franc parler » Particulièrement observatrice, elle est douée en déduction » Ne supporte pas son coéquipier, Ayden » Elle raffole du chocolat » A un chien, Malinois, du nom de Clint » Chante bien, grande fan de musique » A un petit penchant pour l'alcool

Annexes
Véhicule : Moto Yamaha MT-125
Armes : Beretta 92 à sa hanche, un tazer et un SIG P225 à la cheville

MessageSujet: Re: Hannah P. Dickens - Wife and mother   
Dim 12 Nov - 16:55

Bienvenuuuue Hannah ! Hate de lire ta fiche aussi, amuse-toi bien ici ! <3

_________________


Note pour trop tard - La même histoire a plein d'versions. La meilleure façon d'sortir d'une embrouille, c'est d'poser des questions. Arrête de passer ta vie à fuir, angoissé par l'avenir parce qu'y'a rien à faire pour s'préparer au pire. Y'a rien à faire, à part être présent, panser les plaies, changer les pansements, le seul remède, c'est l'temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Anderson
Modératrice
avatar
Messages : 81
Métier : SWAT et Police de Boston (BPD)
Informations :
Véhicule : Dodge Challenger de 75
Armes : Pistolet 'Kimber of America', Fusil à pompe et couteau militaire

MessageSujet: Re: Hannah P. Dickens - Wife and mother   
Dim 12 Nov - 17:07

Bienvenue Hannah !

J'espère que tu t'amuseras bien par ici

_________________




I'm bad at love, but you can't blame me for tryin'. You know I'd be lyin' saying you were the one, that could finally fix me. Lookin' at my history, I'm bad at love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lillian C. Wright
avatar
Messages : 77
Métier : Avocate
Informations :
Homosexuelle // Originaire de NYC // "Ex" Fumeuse // Allergique aux fruits de mer // Comportement hypocondriaque depuis l'annonce de l'épidémie // De nature angoissée, empathique et philanthrope // Son métier lui vaut une profonde dextérité et impartialité // Possède un chien, Mango // Tatouée au poignet gauche, bras droit et entre les seins // Cicatrice sur la joue // Mariée pendant 5 ans // Considère la fille de son ex-femme comme la sienne
Véhicule : Mini Countryman
Armes : Couteau de cuisine

MessageSujet: Re: Hannah P. Dickens - Wife and mother   
Dim 12 Nov - 17:52

Bienvenue Hannah Very Happy

_________________

until the life runs out
I don't really know where the world is
but I miss it now
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christa M. Halloway
avatar
Messages : 60
Métier : Journaliste
Informations : A une petite sœur, Shea. - Manipule très bien les mots - Passionnée de lecture - Est du genre solitaire
Véhicule : KYA Cerato
Armes : /

MessageSujet: Re: Hannah P. Dickens - Wife and mother   
Dim 12 Nov - 18:54

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Taron G. West
Modératrice
avatar
Messages : 95
Métier : Barman / Ex Marine
Informations : BLBLBLBLBLBLBL
Véhicule : Mustang Fastback GT 1967
Armes : Smith & Wesson SW1911 + Couteau de la Navy

MessageSujet: Re: Hannah P. Dickens - Wife and mother   
Dim 12 Nov - 19:40

Alors alors, c'est moi qui m'occupe de ta fichette !

Tout d'abord, l'ensemble est vraiment pas mal et puisque Tyler a donné son aval, la suite ne sera qu'une broutille à passer. J'aurais juste aimé que tu éclaircisses un petit point. Quelle a été la réaction de son fils face au divorce de ses parents ? Demande t-il son père? Ou bien peut être ne comprend t'il pas de par son jeune âge. Et suite à ça, accepte t'il facilement son beau père? Leur relation est elle vraiment père-fils ? J'aimerais bien que tu étoffes un peu sur le petit bout.

Autre chose, en ce qui concerne le pied de biche, j'aimerais que tu précises si elle en a deux ou alors si elle en trimballe un de sa galerie à sa voiture et si c'est le deuxième cas, expliquer le pourquoi du comment elle le ramène dans sa voiture.

Tu me fais ça et tu seras prête pour commencer l'aventure !

_________________

La chose qui hante le plus un homme, c’est ce qu’on ne l’a pas forcé à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Santana J. Carpenter
avatar
Messages : 22
Métier : Bridage des Stups. Ta vocation, ta famille, ton chien, ta vie entière.
Informations :
Véhicule : T'as opté pour une Kawasaki Vulcan, et t'en es toujours aussi contente à ce jour.
Armes : Tu possèdes un Sig Sauer P226, ton arme de service, ainsi qu'un Moorhaus artisanal qui ne t'a jamais quitté. Depuis quelque temps, un Colt M1911 est calé contre tes reins.

MessageSujet: Re: Hannah P. Dickens - Wife and mother   
Dim 12 Nov - 19:53

Ouuuh, quel excellent choix, Katheryn est magnifique et apparemment, celui qui t'as ramené doit être bien heureux de te voir ici

Bienvenue dans le coin en tout cas

_________________

i ain't aim for no crown, but when you mention them, no, don't leave me out. Oh no, don't push me away. no, i ain't too flawless and no, i ain't the best.
and no, i don't say sorry and no, i ain't perfect.


I AM THE WOMAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hannah P. Dickens - Wife and mother
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Mother's Day [DVDRiP]
» Hannah Marin || Validée.
» Luxina ► i'm not crazy my mother had me tested
» 03. Is it my wife you look like that ?
» it's time to begin, isn't it. pv hannah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Z-Apocalypse :: The Register :: Présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: